Notions > Enjeux Actuels > Supply Chain

Newsletter Logistique, Transport et Supply Chain
  Pour suivre la publication de nouveaux articles / ressources, inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter FAQ Logistique

Introduction à la Supply Chain


Dans le contexte économique actuel de globalisation des échanges et d’intensification de la concurrence, la plus grande attention est portée à l’objectif de réduction continue des prix de revient. La maîtrise de la chaîne logistique (Supply Chain en anglais) doit permettre d’atteindre un tel objectif mais également de respecter les cibles en terme de délais et de qualité de service. L'apparition des notions de juste-à-temps, flux tendus, 0 stock...impose une Supply Chain toujours plus efficace.

La Supply Chain correspond à la vision globale des flux logistiques de l’entreprise mais aussi de ses fournisseurs et de ses clients.

Le Supply Chain Management permet de gérer cette "chaîne élargie" dans une logique de collaboration entre tous les intervenants.

L'idée générale est que l’optimum globale n'est pas obtenu en sommant des optimums locaux mais grâce la coordination entre acteurs qui ont parfois des intérêts divergents.

On passe d’une logique de clients / fournisseurs / concurrents à une logique de partenaires. La mise en application d’un tel credo s'appuie sur le développement des NTIC et des systèmes d’informations (EDI, ERP, etc.).

Citons quelques champs d’action de la supply chain:



Etudes de cas Supply Chain

Supply chain et traçabilité : projet à forts enjeuxSupply chain et traçabilité : projet à forts enjeux
L'industrie des explosifs à usage civil a vu son activité fortement impactée par la mise en application d'une directive européenne. Celle-ci portait sur les obligations légales en termes de traçabilité au niveau des articles sur toute la supply chain du secteur.

Audit de la fonction transport d’un industriel du secteur du boisAudit de la fonction transport d’un industriel du secteur du bois
Dans le souci d’optimisation de l’organisation du transport de produits finis auprès des grandes surfaces de bricolage et des chantiers, élaboration d’un diagnostic complet sur l’organisation logistique, les achats et schémas de transport. À l’issue de ce diagnostic, construction d’un plan d’action avec gains de productivité sur le budget achats transport.

Audit supply chain d’un entrepôt e-commerceAudit supply chain d’un entrepôt e-commerce
L’activité e-commerce de l’entreprise étant en forte croissance, il est devenu primordial d’auditer l’organisation de ses entrepôts, l’ensemble de ses processus ainsi que sa performance opérationnelle. Les objectifs étaient également de s’assurer de la capacité des entrepôts à absorber cette hausse de volume et de définir le plan d’actions à mener pour adapter l’outil aux futurs flux.


Ressources disponibles sur la Supply Chain


Enjeux et démarche d'un audit Supply Chain

FAQ Logistique ConseilConnaître les points faibles de votre organisation supply chain, identifier les axes de productivité, restructurer votre réseau de distribution ou encore introduire un nouveau flux structurant dans votre supply chain actuelle… Ce sont les objectifs que nos clients évoquent lorsqu’ils nous sollicitent pour les accompagner sur leurs projets d’audit supply chain.
 

Le Bon sens de la logistiqueExtraits de l'ouvrage "Le Bon sens de la logistique" d'Etienne Gancel, Editions Publibook

Les chapitres précédents avaient pour but d’optimiser les indicateurs de performance de la supply chain, dans un environnement donné d’approvisionnement et de ventes.
C’est-à-dire trouver le meilleur compromis entre l’assurance d’un taux de service performant aux clients, des stocks faibles tout au long de la chaîne, et des approvisionnements les plus constants possible.

Nous allons maintenant utiliser les résultats de cette étude pour optimiser l’environnement et agir ainsi, plus en amont encore, sur les conditions dans lesquelles sera bâtie la supply chain pour lui garantir le contexte le plus favorable à la performance. Évidemment, il peut paraître ambitieux de vouloir agir sur l’environnement. Quel logisticien a le pouvoir d’empêcher des grèves chez ses fournisseurs, de faire en sorte que les produits soient vendus selon un flux régulier, ou de diviser par trois les délais de livraison ?

Gala du Supply Chain Management 2013 Les défis auxquels la supply chain est confrontée continuent d’évoluer de manière significative. Dans un marché toujours plus volatil, façonné par le multicanal et la digitalisation des échanges, les entreprises attendent de leur supply chain une contribution accrue à l’atteinte de leurs objectifs majeurs. Une perception émerge : les directions générales considèrent de plus en plus la supply chain comme un facteur clé de compétitivité. Et ce glissement stratégique s’accompagne d’exigences plus fortes à son égard. Afin de mieux identifier ces enjeux pour les entreprises et pour la fonction supply chain, l’Agora du Supply Chain Management a mené avec Accenture une étude spécifique « La supply chain comme facteur clé de compétitivité ».

Etude réalisée par Accenture pour le compte de l’Agora du Supply Chain Management auprès de 166 de ses membres, au 1er semestre 2013, cette étude se base sur un questionnaire de neuf questions sur l’évolution et les enjeux de la supply chain auprès de différentes tailles et secteurs d’entreprises.


Chaîne d’approvisionnement: d’ici à demain

 Si les entreprises veulent survivre au cours des 10 à 20 prochaines années, leur chaîne d’approvisionnement devra être gérée de façon beaucoup plus efficace qu’actuellement. Les forces majeures représentant un fardeau pour les gestionnaires de la chaîne d’approvisionnement sont les suivantes :
• Une demande constante des clients pour un meilleur service, un plus grand choix et des prix plus bas;
• Les pièces et produits finis devront être acheminés de partout et vers toutes les destinations à travers le monde;
• Un plus grand nombre de compétiteurs;
• Les technologies de l’information continuent de modifier ce qui est disponible et ce qui est requis des gestionnaires.


Réflexions sur une définition du Supply Chain Management

Réflexions sur une définition Supply Chain ManagementLors de nos différentes manifestations (soirées-débats, conférences, interviews Presse et travaux en commissions, en particulier Commissions Compétences, Métiers et Salaires, il est courant que nous ayons à échanger sur le distingo Logistique et Supply Chain et à faire face à des conceptions très diverses. La question nous est de plus en plus souvent posée sur la position de l’ASLOG sur ce sujet. Nos échanges récents, fort constructifs avec Laurent Livolsi représentant à la fois le CRETLOG et les RIRL (Rencontres Internationales sur la Recherche en Logistique), la préparation de la table ronde RH du Congrès de Nantes sur la pérennité de la fonction de Supply Chain Manager, nous conduit à devoir prendre position.


The 2012 Global Supply Chain Agenda

 For the 4th year in a row Capgemini Consulting is pleased to present the result of our annual international supply chain survey. The study assesses the views of supply chain executives around the world on their key priorities

In recent months, the world economy has dropped due to the continuing euro-zone crisis. The resulting uncertainty around the future economic situation is reflected in our 2012 supply chain survey. Specifically, market volatility (52%) was voted the number one business driver that respondents currently face. This is followed by the economic downturn (39% of the respondents). On the other hand, only 17% have an optimistic outlook and believe that economy will recover in 2012. However, when compared to the previous economic slowdown of ‘08-‘09, it appears that companies are better prepared to handle the volatility. In our current survey 52% of the respondents indicate that they are now better prepared for a more volatile environment, while the remaining indicate there are equally (43%) or even worse prepared (6%).


Le Supply Chain Management

 L'expression anglaise Supply Chain Management (SCM) peut se traduire par "gestion de la chaîne d’approvisionnement" (supply chain en anglais). L'object du SCM est la maîtrise de l’ensemble des flux logistiques de l’entreprise. Cette notion tend même vers la maîtrise des flux de l’ensemble des acteurs de la chaîne (flux des fournisseurs et des clients inclus).

En terme de gestion, le SCM implique une logique de collaboration et de partage des informations. Fournisseurs, clients et même parfois concurrents doivent être considérés comme partenaires. Chaque bénéfice issu d’un tel mode de fonctionnement doit automatiquement être répercuté sur chacun des acteurs et non profiter à l’acteur dominant (au distributeur plutôt qu'au fournisseur, par exemple). Si tel n'est pas le cas, la confiance entre les protagonistes, base même du SCM, disparaît et la collaboration n'est plus totale (informations dissimulées, non coopération, etc.).

Pour que le SCM soit efficace, on doit donc dépasser les rapports de force existants pour adopter une démarche réellement collaborative.

Isabelle BADOC, Supply Chain Solutions Marketing Manager chez Generix Group ‘‘La mutualisation et la collaboration logistiques sont des sujets pour lesquels nous proposons des solutions clefs en main déjà opérées par de nombreux clients’’
Parole d'Expert du 29 Juillet 2013

Isabelle BADOC, Supply Chain Solutions Marketing Manager chez Generix Group, évoque les cinq principaux challenges auxquels la supply chain doit désormais répondre.

Nous pouvons identifier 5 challenges :
Les deux premiers correspondent à des problématiques opérationnelles d’organisation interne: la mutation des métiers logistiques et la productivité. Les deux suivants sont liés à des problématiques de coopération verticale ou horizontale : la mutualisation, et la collaboration. Le dernier concerne le déploiement de la Supply Chain.

Supply Chain PlanetPublication de Supply Chain Planet-
par Blandine BERGERET - Décembre 2012

« Miroir, dis-moi qui est la plus belle ? » La réponse à cette interrogation, qui nous renvoie à nos souvenirs d’enfance, est l’image type d’une entreprise qui souhaiterait évaluer sa performance en se concentrant uniquement sur son nombril. En effet, face à son propre et unique reflet, la notion de performance d’une société n’est pas ou peu probante, car unilatérale. Alors pour quelles raisons, dans un contexte accru de concurrence et de course à l’optimisation, le benchmarking est-il aussi peu implanté en France ?
« Le concept de benchmarking, importé des Etats-Unis, est à l’origine une volonté de prendre rapidement des décisions au regard d’indicateurs. La société Xerox a initié la démarche dans les années 80. Un investissement lourd destiné à moderniser la gestion des stocks l’a en effet amenée à s’intéresser aux meilleures pratiques », commente Thierry Dromigny, Directeur associé chez AXEFLOW (cabinet de conseil et d’ingénierie en logistique) et Président de la Commission Benchmarking de l’ASLOG.


La coopération de la multimodale supply chain


Gestion de la production et de la logistique Extraits de l'ouvrage "Gestion de la production et de la logistique" de
Hans-Dietrich Haasis, Editions Publibook

Dans une économie universellement interconnectée, la logistique est inconcevable sans coopérations. Aujourd’hui, ce ne sont plus les différents transports mais des solutions globales pour une coopération complexe des marchandises, des informations et des services à valeur ajoutée, qui se trouvent plus au premier plan. Le temps, les coûts, la qualité et le risque sont des critères décisifs qui sont différemment bien empreints chez les différents modes de transport et les corridors de trafic. Des synergies peuvent être exploitées par une interconnexion et des avantages de spécialisation peuvent être atteints.

Dans ce chapitre, vous aurez un aperçu des différentes possibilités, techniques et critères de qualité de différents systèmes de logistique économiques de circulation. Ainsi, les chaînes d’approvisionnements multimodaux se trouvent en particulier au premier plan. L’attention particulière est portée sur le maniement des interfaces entre les modes de transport, mais aussi entre les acteurs logistiques.

GCLLa gestion des approvisionnements vise à optimiser l’efficacité de la Supply Chain à l’aide de techniques logistiques tendant à diminuer les stocks tout en préservant le taux de service. L'optimisation de la Supply Chain s'inscrit dans une démarche de flux tirée par la demande (sortie des caisses, prévisions, état des stocks et journaux des mouvements, etc.).

La GPA est une méthode d’approvisionnement des entrepôts ou des plates formes de distribution. Les propositions de commande sont élaborées par les fournisseurs et réalisées sur la base des sorties en entrepôt. En d’autres termes, il s’agit d’approvisionner des entrepôts et/ou des magasins suivant des règles de gestion définies dans un contrat de coopération entre un distributeur et un industriel. La GPA est souvent comparée à des concepts anglo-saxons de ‘’VMI’’ et de ‘’CMI’’, Vendor Management Inventory & Co-Managed Inventory, bien que ceux-ci soient quelque peu différents.

ASLOG, certification européenne en Supply Chain ManagementCe programme de formation de haut niveau, qui débouche sur la certification Senior ELA, organise sa première édition de Juin à Octobre 2012. Structuré suivant le référentiel ELA et reprenant l’ensemble des compétences nécessaires à un Supply Chain Manager, il a été intégralement développé par l’ASLOG, assistée des experts de la Practice Supply Chain de Mazars Consulting pour l’ingénierie pédagogique.
Avec plus de 4 000 certifiés sur toute l’Europe, la certification attribuée par l’ECBL (European Certification Board of Logistics), organisation à laquelle l’ELA a confié cette mission, a été conçue dans une vision globale et assure le lien et la cohérence entre l’ensemble des activités de la Supply Chain et les compétences nécessaires à leur pratique.Le programme a été enrichi de l’expertise ASLOG, renommée pour son référentiel d’évaluation et de diagnostic de la performance.

Le concept de la gestion de la chaîne logistiqueLa plupart des dysfonctionnements et des surcoûts logistiques d’aujourd’hui proviennent du cloisonnement des services au sein des organisations, de l’insuffisance de coopération entre les clients et les fournisseurs et du manque de performance des systèmes d’information. C’est à ces nouveaux enjeux que doivent répondre la gestion de la chaîne logistique (SCM pour Supply Chain Management).

La gestion de la chaîne logistique est une approche globale, et non pas cloisonnée, de la chaîne logistique (du fournisseur du fournisseur au client du client) visant l’intégration et l’optimisation globales des flux physiques et d’informations. Il couvre les fonctions de prévision, de planification et d’exécution depuis l’acquisition des matières premières jusqu'à la distribution des produits finis au client, en passant par la fabrication des produits. Il sert à maîtriser les coûts logistiques, à améliorer le taux de service et à diminuer les niveaux de stocks.

Structure des supply chain  humanitairesSi nous voulons comprendre les processus d’action des ONG ainsi que les failles dans leur gestion, il est nécessaire de se pencher plus en avant sur leur fonctionnement logistique.

C’est ce que nous allons faire dans la partie suivante avec un survol des supply chain des ONG.

Étant donné que toutes les ONG n’ont pas une taille similaire et un degré de rationalisation organisationnelle poussé, cette analyse ne pourra être vraiment significative que pour les plus grands acteurs du domaine associatif urgentiste, comme les ONG que nous avions évoqué précédemment.

Qu’ils soient d’origine physique ou immatérielle, de nombreux flux parcourent la supply chain humanitaire. Afin d’en déterminer les spécificités, nous allons la comparer d’un point de vue macroéconomique à celle du monde entrepreneurial. Ce travail nous permettra de mieux situer la vision microéconomique de la supply chain des ONG par rapport à l’ensemble des acteurs du milieu.

GCLLa forte évolution des systèmes d’informations dans le domaine de la logistique n’a jusqu’à présent concernée que les entreprises des domaines manufacturiers et celles du détail. Quant aux prestataires, ils restent pour l’instant quasi-exclus des changements en cours en matière de progiciels d’optimisation de la chaîne d’approvisionnement.

Le poids économique des prestataires dans l’univers de la logistique est indéniable; mais pour combien de temps encore? La question mérite d’être posée car le contrôle risque de passer plus vite que l’on ne croît aux mains de ceux qui maîtriseront en temps réel les outils décisionnels sur chaque maillon de la chaîne. Le SCM apparaît donc comme une source d’opportunités de croissance pour les prestataires en leur conférant un pouvoir et des capacités stratégiques susceptibles de les rendre un jour incontournables face aux grandes corporations.

Supply Chain verteLe développement durable est un concept qui séduit nombre d’acteurs de la logistique, mais certains aspects semblent être parfois oubliés. Ce qui donne l’occasion à l’ADEME de porter un regard critique sur l’ensemble des démarches logistiques qui ont été initiées ou qui sont mises en avant… de façon à pouvoir mettre en oeuvre une logistique durable intelligente et crédible.

Trois points sont abordés par Mathias Copy : d’abord les chiffres clés de la logistique en région Rhône Alpes, puis les démarches environnementales crédibles en faveur du développement durable, enfin un exemple concret : l’Indice Carbone sur lequel l’ADEME et Casino ont travaillé de concert pour présenter au moins de juin dernier l’étiquetage carbone d’un certain nombre de produits à marque propre.

ASLOGDe nombreuses activités de distribution sont tributaires de la météo qui a manifestement un impact sur leur logistique respective : les boissons, le textile, les chaussures… Météo France offre une prestation de continuité du service, en positionnant les prévisions météorologiques parmi les besoins majeurs des entreprises, industrielles et logistiques. Au-delà des prévisions générales d’antan, nous pénétrons dans le domaine des prévisions précises et hyperfines.

Le socle technologique et scientifique de Météo France a des impacts sur les activités économiques des entreprises. Ainsi en est-il dans le secteur des transports aéronautiques qui représentent le quart de ses activités : Météo France est considérée comme un acteur majeur de l’aéronautique civile


Conseils de lecture


>> Consulter toute la bibliographie sur la Supply Chain

Avantage Supply Chain : Les 5 leviers pour faire de votre Supply Chain un atout compétitif
de Shoshanah Cohen, Joseph Roussel, Antoine Bouvier (Préface)

Présentation de l’éditeur
Le guide du dirigeant pour faire de votre Supply Chain un levier stratégique. Un grand nombre d’exemples concrets et de cas réels d’entreprises
offrant des retours d’expérience pragmatiques et riches d’enseignement. Une présentation de l’état de l’art en supply chain management. Une explication claire des cinq disciplines maîtrisées par les entreprises leaders.

Biographie des auteurs
Directeur PRTM en Californie, Shoshanah COHEN a 16 ans d’expérience dans le conseil et ses missions englobent divers domaines dont l’intégration de la chaîne logistique, la fabrication, la mise en œuvre de systèmes ERP, la planification de la demande, la gestion des commandes et le lancement de nouveaux produits. Elle est diplômée en ingénierie industrielle de l’université de Stanford, titulaire d’une maîtrise en stratégie technologique de l’université de Boston et d’un MBA de la Harvard Business School.

Directeur PRTM à Paris, Joseph ROUSSEL a participé au développement initial du modèle SCOR (Supply-Chain Operations Reference-model), la norme industrielle de supply chain management.
Depuis 16 ans, il a aidé de nombreuses entreprises internationales à reconfigurer leurs opérations pour mieux répondra orientations stratégiques de l’entreprise. Il est diplômé de la Tufts University (Boston, États-Unis), de la Louisiana State University et de l’Université Libre de Bruxelles.

La supply chain- Optimiser la chaîne logistique et le réseau interentreprises
de Charles C. Poirier et Stephen E. Reiter

" Optimiser la chaîne logistique Que l’on soit dans l’industrie ou les services, une petite entreprise ou un grand groupe, la chaîne logistique est une question vitale. Un élément clé pour la régularité de l’activité et donc sa bonne santé financière, mais aussi un avantage concurrentiel à ne pas négliger. Ecrit par deux spécialistes du management industriel, cet ouvrage passe en revue l’ensemble des maillons qui peuvent rendre performante une chaîne d’alliance entre donneurs d’ordres et fournisseurs ou prestataires, ainsi que l’apport décisif des technologies de l’information dans cette continuelle quête de l’efficacité. " (Extrait du quatrième de couverture)


Contactez notre équipe