Newsletter Logistique, Transport et Supply Chain
  Pour suivre la publication de nouveaux articles / ressources, inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter FAQ Logistique

L'expression anglaise Supply Chain Management (SCM) peut se traduire par "gestion de la chaîne d’approvisionnement" (supply chain en anglais). L'object du SCM est la maîtrise de l’ensemble des flux logistiques de l’entreprise. Cette notion tend même vers la maîtrise des flux de l’ensemble des acteurs de la chaîne (flux des fournisseurs et des clients inclus).

Idéalement, le SCM souhaite coordonner la gestion des flux d’un réseau en termes de coûts, délais et qualité depuis l’approvisionnement des founisseurs jusqu'à la distribution des clients des clients.

Le credo du SCM est que l’optimum global n'est pas obtenu en sommant des optimums locaux dont l’atteinte répond bien souvent à des intérêts contradictoires (en particulier en terme de coûts / recettes).

Citons quelques domaines d’intervention du SCM:
- la gestion de production et les approvisionnements
- la gestion de stock et des entrepôts
- le transport / la distribution
- la traçabilité / la gestion des retours (reverse logistics)
- la gestion des évènements imprévus (Supply Chain Event Management)
- etc.

En terme de gestion, le SCM implique une logique de collaboration et de partage des informations. Fournisseurs, clients et même parfois concurrents doivent être considérés comme partenaires. Chaque bénéfice issu d’un tel mode de fonctionnement doit automatiquement être répercuté sur chacun des acteurs et non profiter à l’acteur dominant (au distributeur plutôt qu'au fournisseur, par exemple). Si tel n'est pas le cas, la confiance entre les protagonistes, base même du SCM, disparaît et la collaboration n'est plus totale (informations dissimulées, non coopération, etc.).

Pour que le SCM soit efficace, on doit donc dépasser les rapports de force existants pour adopter une démarche réellement collaborative.



Quelques exemples peuvent illustrer les réalisation du SCM:
- la mise en place d’une gestion partagée des approvisionnements
- la différenciation retardée
- la communication du client à ses fournisseurs de ses propres prévisions de ventes pour que ceux-ci puissent prévoir le dimensionnement de leurs outils de production en conséquence
- la coopération entre un client et son fournisseur dès la phase de conception d’un produit afin que ses dimensions permettent une manutention optimale (adaptée au transport et au stockage)
- la délégation d’un employé du client chez un fournisseur pour que celui-ci fasse appliquer les procédures du client
- la mise en place d’outils informatiques communs entre un client et ses fournisseurs
- etc.

Pour en savoir plus, consultez l’article sur la supply chain

Ressources également disponibles :

Chaîne d’approvisionnement: d’ici à demain

Si les entreprises veulent survivre au cours des 10 à 20 prochaines années, leur chaîne d’approvisionnement devra être gérée de façon beaucoup plus efficace qu’actuellement. Les forces majeures représentant un fardeau pour les gestionnaires de la chaîne d’approvisionnement sont les suivantes :
• Une demande constante des clients pour un meilleur service, un plus grand choix et des prix plus bas;
• Les pièces et produits finis devront être acheminés de partout et vers toutes les destinations à travers le monde;
• Un plus grand nombre de compétiteurs;
• Les technologies de l’information continuent de modifier ce qui est disponible et ce qui est requis des gestionnaires.



Réflexions sur une définition Supply Chain Management

Réflexions sur une définition du Supply Chain Management

Lors de nos différentes manifestations (soirées-débats, conférences, interviews Presse et travaux en commissions, en particulier Commissions Compétences, Métiers et Salaires, il est courant que nous ayons à échanger sur le distingo Logistique et Supply Chain et à faire face à des conceptions très diverses. La question nous est de plus en plus souvent posée sur la position de l’ASLOG sur ce sujet. Nos échanges récents, fort constructifs avec Laurent Livolsi représentant à la fois le CRETLOG et les RIRL (Rencontres Internationales sur la Recherche en Logistique), la préparation de la table ronde RH du Congrès de Nantes sur la pérennité de la fonction de Supply Chain Manager, nous conduit à devoir prendre position.



  

The 2012 Global Supply Chain Agenda

For the 4th year in a row Capgemini Consulting is pleased to present the result of our annual international supply chain survey. The study assesses the views of supply chain executives around the world on their key priorities

In recent months, the world economy has dropped due to the continuing euro-zone crisis. The resulting uncertainty around the future economic situation is reflected in our 2012 supply chain survey. Specifically, market volatility (52%) was voted the number one business driver that respondents currently face. This is followed by the economic downturn (39% of the respondents). On the other hand, only 17% have an optimistic outlook and believe that economy will recover in 2012. However, when compared to the previous economic slowdown of ‘08-‘09, it appears that companies are better prepared to handle the volatility. In our current survey 52% of the respondents indicate that they are now better prepared for a more volatile environment, while the remaining indicate there are equally (43%) or even worse prepared (6%).

So what are the strategic plans for 2012? 65% of the respondents indicate that they have planned operational excellence projects. Supply chain visibility improvement (57%), and business innovation (56%) are also ranked high in the list.

 

Conseils de lecture :

Avantage Supply Chain : Les 5 leviers pour faire de votre Supply Chain un atout compétitif
de Shoshanah Cohen, Joseph Roussel, Antoine Bouvier (Préface)

Présentation de l’éditeur
Le guide du dirigeant pour faire de votre Supply Chain un levier stratégique. Un grand nombre d’exemples concrets et de cas réels d’entreprises
offrant des retours d’expérience pragmatiques et riches d’enseignement. Une présentation de l’état de l’art en supply chain management. Une explication claire des cinq disciplines maîtrisées par les entreprises leaders.

Biographie des auteurs
Directeur PRTM en Californie, Shoshanah COHEN a 16 ans d’expérience dans le conseil et ses missions englobent divers domaines dont l’intégration de la chaîne logistique, la fabrication, la mise en œuvre de systèmes ERP, la planification de la demande, la gestion des commandes et le lancement de nouveaux produits. Elle est diplômée en ingénierie industrielle de l’université de Stanford, titulaire d’une maîtrise en stratégie technologique de l’université de Boston et d’un MBA de la Harvard Business School.

Directeur PRTM à Paris, Joseph ROUSSEL a participé au développement initial du modèle SCOR (Supply-Chain Operations Reference-model), la norme industrielle de supply chain management.
Depuis 16 ans, il a aidé de nombreuses entreprises internationales à reconfigurer leurs opérations pour mieux répondra orientations stratégiques de l’entreprise. Il est diplômé de la Tufts University (Boston, États-Unis), de la Louisiana State University et de l’Université Libre de Bruxelles.



La supply chain- Optimiser la chaîne logistique et le réseau interentreprises
de Charles C. Poirier et Stephen E. Reiter

" Optimiser la chaîne logistique Que l’on soit dans l’industrie ou les services, une petite entreprise ou un grand groupe, la chaîne logistique est une question vitale. Un élément clé pour la régularité de l’activité et donc sa bonne santé financière, mais aussi un avantage concurrentiel à ne pas négliger. Ecrit par deux spécialistes du management industriel, cet ouvrage passe en revue l’ensemble des maillons qui peuvent rendre performante une chaîne d’alliance entre donneurs d’ordres et fournisseurs ou prestataires, ainsi que l’apport décisif des technologies de l’information dans cette continuelle quête de l’efficacité. " (Extrait du quatrième de couverture)



- Les livres sur la Supply Chain proposés par Amazon

Contactez notre équipe