Newsletter Logistique, Transport et Supply Chain
  Pour suivre la publication de nouveaux articles / ressources, inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter FAQ Logistique
ASLOGDocument reproduit avec l’accord de l’ASLOG. L’ASLOG, l’Association française pour la logistique est une organisation neutre et indépendante. Multisectorielle, elle est aujourd’hui la seule association qui couvre l’ensemble des activités au sein de la chaine logistique globale. Elle représente un réseau professionnel de plus de 1500 membres en France et plus de 135 000 en Europe à travers l’ELA (European Logistics Association). Pour soutenir les entreprises dans cette démarche, l’ASLOG, facilitateur d’échanges, se positionne aujourd’hui plus que jamais comme un soutien des entreprises dans leur recherche de compétitivité et de performance globale.

ASLOG, le 20 Novembre 2008

Lors de nos différentes manifestations (soirées-débats, conférences, interviews Presse et travaux en commissions, en particulier Commissions Compétences, Métiers et Salaires, il est courant que nous ayons à échanger sur le distingo Logistique et Supply Chain et à faire face à des conceptions très diverses. La question nous est de plus en plus souvent posée sur la position de l’ASLOG sur ce sujet. Nos échanges récents, fort constructifs avec Laurent Livolsi représentant à la fois le CRETLOG et les RIRL (Rencontres Internationales sur la Recherche en Logistique), la préparation de la table ronde RH du Congrès de Nantes sur la pérennité de la fonction de Supply Chain Manager, nous conduit à devoir prendre position.


Ceci nous apparait comme un élément fort, car à l’examen notre approche se distingue notamment de celles de l’AFNOR et de l’APICS. Vous trouverez ci-après le résultat de nos réflexions.
Nous avons retenu comme base de départ, les travaux de recherche et l’enquête conduite aux Etats- Unis en 2007 par Larson, Poist & Halldorson, chercheurs biens connus pour leurs travaux antérieurs, (*) qui font apparaître quatre conceptions différentes du Supply Chain Management.

Models Supply Chain

Pour les « Traditionnalist », le SCM est une fonction ou un sous-ensemble de la logistique, plus particulièrement en lien avec les partenaires de l’entreprise (fournisseurs et clients).
Pour les « Re-labeling », le SCM n’est rien d’autre que la logistique. Il y a simplement un changement de nom dans une démarche très marketing de la fonction. Certains s’inscrivent également dans ce groupe mais en considérant, qu’actuellement, les pratiques Supply Chain des entreprises ne sont rien d’autres que de la logistique. C’est, dans ce cas, une adhésion plus par défaut que par conviction.

Pour les « Intersectionnist », le SCM fait le lien entre les fonctions achats, logistique, marketing. et apparaît, dans les entreprises, sous la forme d’une équipe qui conseille plus qu’elle n’agit directement sur les flux (vision très fonctionnelle).
Pour les « Unionist » enfin, la logistique est une fonction du SCM au même titre que les achats, la gestion industrielle ou le marketing. Il doit exister un département Supply Chain qui gère aussi bien sur le plan opérationnel que stratégique le pilotage des flux de l’entreprise.

Dans la plupart de nos réflexions, nous rejoignons les Universitaires et Chercheurs du CRETLOG en adhérant totalement à la perspective « Unionist » qui considère donc la logistique comme un sousensemble de la Supply Chain. Ce rattachement théorique nous conduit donc à adopter la définition donnée par le CSCMP en 2005.

 


Définition du Supply Chain management

Le SCM comprend la prévision et le management de toutes les activités relevant de la recherche de fournisseurs, de l’approvisionnement, de la transformation et toutes les activités du management logistique.

De façon essentielle, il inclut la coordination et la coopération avec les partenaires de la chaîne qui peuvent être les fournisseurs, les intermédiaires, les prestataires de services logistiques et les clients.

Par essence, le SCM intègre le management de l’offre et de la demande dans et entre les entreprises.

Nota : La vision AFNOR plus proche du Re-labelling se concentre sur le management de l’offre, avec une vision de type Logistique Etendue qui exclu le management de la demande. La vision APICS, telle que nous la comprenons, est que le Supply Chain management est un concept qui s’applique au management des flux et à la logistique étendue (cette dernière pouvant encore être sujet à débat quant au fait qu’elle couvre ou non la gestion de la production). Nous sommes la aussi dans une logique de re-labelling, mais avec un autre point de départ. L’APICS considère que la fonction clef (ou chapeau) est la fonction Gestion des Opérations qui est en fait une autre dénomination du Supply Chain Management.

Ceci étant posé il convient alors de préciser notre définition du Management Logistique, que je propose telle que donnée dans l’étude CRETLOG 2005 sur les Offres d’emploi de directeur Logistique.

 


Définition du Management Logistique

Le management logistique est cette composante du management de la Supply Chain qui prévoit, met en place et maîtrise de façon efficiente et efficace les flux aller et retour de marchandises, leur entreposage et des services grâce à des informations associées, de manière à satisfaire les exigences du client.

Il s’agit là alors de planification et d’exécution logistique. Nous sommes aujourd’hui convaincus que parmi nos adhérents, différentes cultures d’entreprises et positionnements de la Supply Chain existent, mais aussi évoluent. La prochaine étape de notre réflexion est d’en faire l’état des lieux.



(*) LARSON P.D. & HALLDORSON A. (2002 & 2007), What is S.C.M. ? And Where is it ? Journal of Supply Management

Contactez notre équipe