Dossiers Thématiques > Entrepôt


WMS : les critères de choix


Dossier thématique FAQ Logistique n°20 - Octobre 2016

WMS : les critères de choixLe marché français du WMS est un marché mature sur lequel sont présents plusieurs dizaines d’éditeurs. Comment dès lors s’assurer, dans un premier temps, de présélectionner les bons acteurs et dans un second, de retenir la solution la mieux adaptée ? C’est pour tenter de répondre à ces questions que nous publions ce nouveau dossier thématique dans lequel vous trouverez le témoignage de quelques-uns des principaux acteurs français. Au-delà de la présentation des principaux critères à considérer pour s’assurer de choisir la solution pertinente (et son éditeur), ces acteurs présentent également la démarche de la sélection du WMS en elle-même ainsi que les principaux risques d’un projet d’équipement.


Entrepôt : les leviers de productivité


Dossier thématique FAQ Logistique n°17 - Février 2016

Entrepôt : les leviers de productivitéAu-delà de son rôle prépondérant dans la supply chain pour assurer et maximiser la disponibilité des produits à la vente, l’entrepôt est de plus en plus soumis à de nouvelles contraintes liées à l’évolution du commerce et des modes de vie des consommateurs. A tel point qu’il peut désormais être considéré comme un des maillons phares de la différentiation d’une marque et de la satisfaction de ses clients. Dans ce nouveau dossier thématique, les experts présentent les questions qu'il convient de se poser pour déterminer si la gestion de son entrepôt est bien optimisée. Ils mettent également en avant les leviers de productivité à activer pour en améliorer la performance. Temps réel, agilité et nécessité d'adapter son organisation au contexte ressortent de leurs recommandations.



Intralogistique : outils et bonnes pratiques


Dossier thématique FAQ Logistique n°9 - Juin 2014

Intralogistique : outils et bonnes pratiquesAu mois d'avril dernier, conjointement à SITL, se tenait à Villepinte la 2ème édition d'Intralogistics. Ce salon doit contribuer à rattraper le retard de la France par rapport à ses voisins. C'était ainsi l'occasion pour plus de 150 exposants de présenter leur expertise dans ce domaine encore méconnu dans notre pays. Mais qu'entend-on par intralogistique ? Au moment d'en chercher une définition, c'est plus naturellement vers la version allemande de Wikipedia qu'il convient de se tourner : selon l'encyclopédie en ligne, l'intralogistique couvre les flux logistiques internes à une entité (entrepôt, plateforme de distribution, usine, etc.). Le terme a donc été créé afin d'apporter une distinction par rapport aux opérations de transport.


Optimisation d'entrepôt : outils et bonnes pratiques


Dossier thématique FAQ Logistique n°6 - Décembre 2013

Optimisation d'entrepôt : outils et bonnes pratiquesDans ce dossier consacré aux outils et bonnes pratiques pour l'optimisation de l'entrepôt, nous avons demandé à nos interlocuteurs de nous présenter les domaines dans lesquels il était encore possible de trouver des gisements de productivité. Les spécificités des secteurs dans lesquels ils interviennent (logistique sous température dirigée, e-commerce, cosmétiques, luxe, etc.) et leurs impacts sur l’organisation logistique ont également été évoqués. Bien entendu des marges de progression existent encore. Automatisation ou informatisation doivent par exemple permettre d'améliorer la productivité et de répondre à l'évolution des exigences de consommation. Néanmoins nos interlocuteurs soulignent l'importance de respecter quelques fondamentaux : organiser les surfaces et adapter les processus aux flux, ne pas chercher à optimiser l'entrepôt indépendamment de l'ensemble de la suply chain (l'optimisation locale ne devant pas être contre-productif vis-à-vis de la recherche de l'optimum global), etc.


Automatisation d'entrepôt, un luxe nécessaire ?


Dossier thématique FAQ Logistique n°3 - Mai 2013

Automatisation d'entrepôt, un luxe nécessaire ?Dans le cadre du 3ème dossier thématique de l'année, nous nous sommes intéressés à l'automatisation d'entrepôt. Ont été évoqués au cours des entretiens avec les différents contributeurs interrogés : les intérêts et limites de l'automatisation, les ROI que les clients sont en droit d'attendre et les clefs de succès de ces projets. Il ressort avant tout de ces entretiens que les objectifs de retours sur investissement des clients sont de plus en plus rapides. Si ceux-ci proviennent en premier lieu de l'amélioration des productivités des opérateurs, les fournisseurs insistent sur la nécessité de réserver aux opérateurs le travail à forte valeur ajoutée (celui qui ne nécessite ni trajets, ni manutention de lourdes charges). Au delà de ces objectifs de rentabilité, l'automatisation est également parfois considérée comme une alternative aux extensions de surfaces voire aux délocalisations.


Contactez notre équipe