Publications > Logiguide CGL > La problématique de l’information logistique (Volume 2 / Numéro 16)

Newsletter Logistique, Transport et Supply Chain
  Pour suivre la publication de nouveaux articles / ressources, inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter FAQ Logistique

Article extrait des Logiguides de GROUPE GCL, cabinet de conseil en logistique.

CGL

La conférence annuelle du Council of Logistics Management (CLM) tenue à la Nouvelle-Orléans en septembre dernier a clairement démontré, par une quantité importante de conférences, l’influence que le commerce électronique appuyé de l’Internet aura sur les activités logistiques des entreprises du monde entier.

Néanmoins, il semble que d’importantes entreprises d’aujourd’hui (Daimler- Chrysler, Nabisco, Ford) n’ont aucune idée de l’endroit où ce virage les conduiront et comment le marché sera influencé par cette nouvelle technologie.

La base

Il devient évident que plusieurs entreprises n’ont pas encore digéré les technologies discutées il y a quelques années. Mentionnons l’intégration de leur chaîne d’approvisionnement et le partage d’information logistique. À ce titre, une conférence portant sur les résultats d’un sondage réalisé auprès de 450 entreprises aux États-Unis indiquait qu’une des plus grandes préoccupations des gestionnaires était la qualité de l’information échangée par les partenaires. Un point encore plus important était la problématique du refus d’être transparent en terme d’échange d’information pour des raisons de positionnement stratégique dans la chaîne d’approvisionnement. Par exemple, un partenaire acheteur ne partagera pas ses données de ventes au détail, car s’il y a une baisse des ventes, il ne voudra pas perdre son pouvoir de négociation auprès de son fournisseur. De la même façon, un partenaire vendeur n’indiquera pas l’utilisation de la capacité de ses équipements ou de son offre en général par peur de perdre la confiance de ses partenaires acheteurs. Ceci constitue un phénomène dangereux qui pourra avoir des répercussions importantes sur l’intégration véritable du processus logistique.

La qualité

Une des opportunités discutées par les participants portait sur leurs expériences touchant la qualité de l’information. Combien de fois avons-nous entendu des vice-présidents logistique ou viceprésidents chaîne d’approvisionnement dire que la non qualité de l’information leur occasionnait des frais énormes d’édition, de vérification et même de terminaison de leurs transactions? Il va s’en dire que plusieurs organisations n’ont pas encore maîtrisé la mise en place partielle ou complète de l’EDI. Même si l’Internet remplacera éventuellement ce médium, nous devons commencer dès aujourd’hui à maîtriser la construction, la mise en format et la validation des informations échangées avec nos partenaires. Qu’importe la rapidité et la méthode de diffusion de l’information, ce besoin de qualité sera toujours au premier rang.



L’importance

Depuis des années, les gestionnaires s’accordent pour affirmer que l’information logistique partagée entre eux représente la première source d’efficacité de leurs opérations. À partir des informations de ventes, les fournisseurs pourront mieux planifier leur fabrication, leur transformation ou, dans le cas des distributeurs, de mieux déployer leur inventaire dans leur réseau de distribution pour ainsi optimiser le service à la clientèle tous en minimisant les coûts d’opération. Une discussion avec deux représentants de la chaîne de magasin Wal-Mart (environ 175 milliards USD/an) aux États-Unis nous a permis de comprendre que non seulement les informations de ventes au détail sont disponibles et même envoyées chez leurs partenaires, ces derniers peuvent aussi consulter en tout temps, sur Internet, la performance de ventes de leurs produits par territoire, région et magasin.

Le futur

Les experts de l’industrie sont unanimes sur le fait que l’information échangée par les partenaires dans un réseau d’affaires sera au coeur des préoccupations du futur. Le commerce électronique développé par l’intermédiaire de l’Internet connaîtra une progression fulgurante au cours des 5 prochaines années. Cependant, il est difficile pour eux de vraiment maîtriser la forme ou le type de transaction qui sera communiquée. Les éléments d’incertitude portent surtout sur la maîtrise technologique, la sécurité, la fréquence, la mise en commun, les informations commerciales, etc.. Nous sommes en plein processus de re-définition de la logistique, de ses joueurs, son rôle, son intégration, le tout en utilisant l’information logistique comme levier pour satisfaire les besoins de sa clientèle. D’ailleurs, le titre de la dernière conférence du CLM le décrivait très bien : Redefining Logistics.com.


Groupe GCL Europe, Conseil logistique

13 avenue René Boylesve
75016 Paris
Internet : www.gclgroup.com

Contactez notre équipe