Publications > Logiguide CGL > Quels sont les gains reliés à l’automatisation et à l’informatisation d’un entrepôt? (Volume 12 / Numéro 2)

Newsletter Logistique, Transport et Supply Chain
  Pour suivre la publication de nouveaux articles / ressources, inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter FAQ Logistique

Article extrait des Logiguides de GROUPE GCL, cabinet de conseil en logistique.

CGL

Aujourd’hui, la gestion des entrepôts constitue l’un des maillons les plus essentiels de la chaîne logistique.

Les entreprises doivent les gérer d’une manière adéquate afin de renforcer leur position dans un marché où il existe une intensité concurrentielle assez forte. Pour ce faire, elles doivent continuellement être en processus d’amélioration continue, accompagner les évolutions technologiques, maîtriser leurs opérations et les flux d’information qui les régissent.

L’automatisation et l’informatisation des entrepôts comptent parmi les principaux facteurs clés de réussite. Par contre, avant d’embarquer dans un tel projet, une bonne maîtrise de ses processus actuels ainsi que des connaissances de base au niveau des différentes technologies existantes s’avèrent très importantes.

Pour un entrepôt, les concepts d’automatisation et d’informatisation logistiques se composent des éléments suivants :
- Les équipements fixes : des systèmes automatiques de stockage (transstockeurs), des convoyeurs automatiques, des robots et des systèmes de tri;
- Les équipements mobiles : les chariots autoguidés (AGV), les chariots élévateurs, les chariots combinés, les chariots omnidirectionnels, les robots, etc.;
- La technologie mobile : la reconnaissance vocale et la radiofréquence pour transmettre des instructions sur des terminaux mobiles ou embarqués afin de guider les caristes dans l’entrepôt; Les logiciels de gestion : entrepôt, stock et approvisionnement.

Les équipements fixes

Les budgets en main-d’oeuvre et en surface se comptent parmi les principaux postes de coût d’un entrepôt manuel. Pour cette raison, le recours à certains équipements, tels que les transstockeurs, permet d’obtenir des gains notables au niveau de l’exploitation de la surface d’entreposage. En effet, ces types d’équipements permettent de placer les produits dans n’importe quel espace libre au moment de leur réception, plutôt qu’à leur octroyer un emplacement spécifique selon leur identification. Par ailleurs, l’automatisation s’avère pertinente pour toutes les tâches répétitives et pénibles et dont le temps d’exploitation est très long. Avoir des robots fixes ou mobiles pour exécuter ce genre de tâches est aussi une source très importante pour augmenter considérablement la productivité de votre entrepôt.

Les équipements mobiles

La technologie des chariots autoguidés (AGV pour Automated Guided Vehicle) permet de réduire les coûts d’exploitation et d’avoir une bonne productivité dans un entrepôt tout en assurant une planification optimale des opérations de transport et de manutention. Par conséquent, le risque de blessures est ainsi limité, le transfert manuel des produits est éliminé et la ponctualité des livraisons et la préservation de l’environnement des zones d’évolution sont garanties.



La technologie mobile

Dans cette catégorie d’équipements, on y retrouve les casques avec microphone pour la reconnaissance vocale et les terminaux mobiles qui sont conçus pour des applications informatiques courantes. Ils sont dotés d’une batterie et d’un lecteur de codes à barres intégrés. De plus, il y a les terminaux embarqués qui sont utilisés et montés sur un engin industriel, tel qu’un chariot élévateur ou un chariot pour préparation de commandes.

Se procurer cette technologie pour votre entrepôt permet de réaliser des gains très significatifs. Elle permet au personnel des entrepôts et aux manutentionnaires d’améliorer leur efficacité, leur productivité et leur précision; le tout se traduisant par une diminution importante des contrôles, des taux d’erreur et des saisies manuelles, mais aussi des progrès considérables vers le « zéro papier » et l’écart d’inventaire.

La mise en oeuvre d’une technologie vocale au sein d’un entrepôt s’est toujours soldée par des obstacles soit à cause du retour sur investissement assez élevé soit par sa complexité avec les autres systèmes en place. Par conséquent, les fournisseurs se sont réajustés pour remédier à ces obstacles. Maintenant, avec un ROI raisonnable, la technologie vocale peut s’implanter en peu de temps et s’intégrer facilement avec les différents systèmes.

Les logiciels de gestion

Depuis quelques années, les outils informatiques occupent une part de plus en plus importante dans la gestion et le pilotage des activités au sein des entrepôts. Au fil du temps, ces outils ont été enrichis par de nouvelles fonctionnalités capables de répondre à la majorité des besoins exprimés par les utilisateurs pour gérer leurs opérations logistiques.

Les logiciels de gestion des entrepôts, tels que les WMS, sont capables d’automatiser plusieurs fonctions de l’entrepôt - la réception, le stockage, la préparation des commandes et l’expédition - permettant ainsi des gains significatifs en termes de coût et de productivité. Ces logiciels permettent aussi un accroissement de la qualité du service client, une meilleure utilisation des ressources matérielles et humaines, sans oublier une meilleure traçabilité et une visibilité en temps réel des inventaires.

En conclusion, le recours à l’automatisation et à l’informatisation exige tout de même une bonne connaissance des systèmes et des organisations.
D’ailleurs, il peut être très utile de se faire accompagner par un consultant externe qui sera en mesure de vous aider à choisir la solution la plus appropriée à vos besoins. Toutefois, les solutions d’automatisation et d’informatisation pour les entrepôts représentent de gros investissements. Il faut en tenir compte, mais, néanmoins, il s’agit du meilleur moyen pour augmenter la productivité, diminuer les erreurs et assurer la rapidité d’exécution dans votre entrepôt. Par conséquent, il sera important de centraliser vos efforts sur les mesures les plus adaptés à votre situation et de toujours garder en place des systèmes de repli pour assurer la flexibilité.

Hassan Enniy, B.
Ing. Groupe GCL
www.gclgroup.com


Groupe GCL Europe, Conseil logistique

13 avenue René Boylesve
75016 Paris
Internet : www.gclgroup.com


Ressources complémentaires

Mécanisation des plateformes: enjeux et solutionsDossier thématique - Mécanisation des plateformes: enjeux et solutions
Dossier thématique FAQ Logistique n°23 - Février 2017

La mécanisation des plateformes a connu ces dernières années une embellie sur le marché français. Les éléments déclencheurs traditionnels sont bien entendu toujours d’actualité : productivité, capacité à gérer plus de flux sur la même surface, amélioration des conditions de travail des opérateurs, etc. En complément, d’autres bénéfices sont désormais à considérer. Elle permet en particulier de répondre à la tension des flux qui caractérise certains secteurs (e-commerce, drive…). Elle s’insère également parfaitement dans un contexte de montée en puissance des stratégies d’analyse de données et de prévision d’activité.

Frédéric LEGRAS, Directeur du Portail FAQ LogistiqueDossier thématique - Automatisation d'entrepôt, un luxe nécessaire ?
Dossier thématique FAQ Logistique n°3 - Mai 2013

Dans le cadre du 3ème dossier thématique de l'année, nous nous sommes intéressés à l'automatisation d'entrepôt. Ont été évoqués au cours des entretiens avec les différents contributeurs interrogés : les intérêts et limites de l'automatisation, les ROI que les clients sont en droit d'attendre et les clefs de succès de ces projets. Il ressort avant tout de ces entretiens que les objectifs de retours sur investissement des clients sont de plus en plus rapides.


Contactez notre équipe