Publications > Logiguide CGL > Tendances, approches et outils de mesure de la performance (Volume 4 / Numéro 1)

Newsletter Logistique, Transport et Supply Chain
  Pour suivre la publication de nouveaux articles / ressources, inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter FAQ Logistique

Article extrait des Logiguides de GROUPE GCL, cabinet de conseil en logistique.

CGL

Productivité, performance, efficacité et efficience sont des termes utilisés à profusion ces dernières années dans le domaine de la logistique.

La notion d’excellence dans la gestion de la chaîne d’approvisionnement est maintenant de plus en plus ancrée dans les objectifs de planification stratégique d’une entreprise. L’une des composantes essentielle de cette notion d’excellence est l’attribution d’indicateurs de performance à chacune des activités logistiques de la firme.

Tendances actuelles

Le gestionnaire de la logistique d’aujourd’hui est soumis à plusieurs interrogations de la haute direction en ce qui a trait au contrôle des coûts, à l’amélioration du niveau de service, à la réduction des temps cycles, à la couverture géographique de son réseau et à la flexibilité de ses opérations. Il existe, en effet, trois points majeurs qui caractérisent la tendance actuelle des priorités logistiques des organisations :

Pour les besoins de cet article, nous nous intéresserons spécifiquement au dernier critère.


Les approches de la mesure de la performance

Trop souvent, on observe l’utilisation d’outils de mesure de performance sans en connaître l’approche fondamentale d’implantation. L’interprétation que l’on peut attribuer à une mesure de productivité dépend du point de comparaison. Il est donc recommandé d’utiliser l’approche qui répondra le mieux à nos objectifs. Il en existe trois et elles se regroupent autour de l’approche normative, l’approche comparative et l’approche relative.



Les outils de mesure

Il existe plusieurs outils de mesure dont le gestionnaire peut se servir pour mesurer sa performance logistique. Les principaux outils utilisés sont les suivants :

  • Le benchmarking, les audits et les ratios;
  • Les fiches d’observations, les rapports d’appréciation et les analyses budgétaires;
  • Les sondages et les analyses hiérarchiques.

Il est important que l’outil ou les outils utilisés parlent d’eux mêmes pour bien mesurer l’efficacité de l’activité logistique visée par l’analyse. Ne perdons surtout pas de vue la nécessité de détenir un coffre d’outils possédant les bons instruments pour effectuer le bon travail…


Les types d’indicateurs de performance

Plusieurs types d’indicateurs existent pour fin d’analyse. On y retrouve les indicateurs financiers, statistiques, graphiques, agrégés et détaillés.

L’importance encore ici est d’éviter de tomber dans le piège d’être inondé par de l’information non pertinente et qui ne génèrerait aucune plus-value à l’organisation.


En conclusion

Il existe autant de possibilités d’indicateurs qu’il existe d’intrants et d’extrants. Ces intrants et extrants peuvent être variés et mesurés selon des échelles différentes.

Tous les processus de la chaîne d’approvisionnement pourront être soumis à l’évaluation de ces mesures. Entre autre, les activités de transport, d’entreposage, de gestion des stocks, de service à la clientèle, de la planification de la production, des approvisionnements et de la distribution sont des cibles de choix à fin d’évaluation.

Finalement, l’utilisation des mesures de performance peut être intégrée tant au niveau opérationnel, tactique que stratégique.


M. Bigaouette est directeur de projet au Groupe GCL. Son expertise dans le domaine de l’implantation d’indicateurs de performance l’a mené à effectuer plusieurs mandats de consultation opérationnels, tactiques et stratégiques en entreprise.


M. Bigaouette
Directeur de projet, Groupe GCL
www.gclgroup.com


Groupe GCL Europe, Conseil logistique

13 avenue René Boylesve
75016 Paris
Internet : www.gclgroup.com


Ressources complémentaires

Logiguide GCL

Indicateurs Logistiques, pourquoi des indicateurs non-financiers!

Les entreprises d’aujourd’hui sont menées par les aspects financiers et la majorité des discussions tournent autour de la même question : “Quelle est la valeur ajoutée de cette décision pour la valeur de nos actions”.

Afin de mieux contrôler l’effet de nos décisions et actions, de nombreux indicateurs financiers ont été développés. Même s'ils accomplissent leur but, ces baromètres financiers ne réfléchissent pas le portrait global d’une compagnie, ni son habilité à satisfaire pleinement ses clients.

Dans ce numéro, nous vous présenterons certains indicateurs non financiers et discuterons par la suite du concept de "la commande parfaite".

 

Les indicateurs de performance logistique pour les corridors de transport

L’étalonnage impose un jugement. Il peut facilement verser dans la subjectivité selon les priorités, les opinions ou les objectifs fixés. Il est surtout relatif puisqu’il fait référence à des comparaisons. L’étalonnage est aussi un outil à utiliser avec beaucoup de précautions. Le temps et l’espace considérés ne sont pas fixes. Les conditions économiques, sociales ou environnementales qui ont une durée variable auront toujours un impact sur les résultats obtenus qui dépendent du moment précis où la collecte des données a été effectuée. D’une façon totalement fictive, étalonner le port de Vancouver 16 semaines avant Noël durant une grève des camionneurs ou lorsque les ports du golfe du Mexique se relèvent des impacts d’un ouragan ne fait aucun sens.

 
Logiguide GCL

Indicateurs de performance clés (KPI) dans le traitement des commandes clients

Alors que de plus en plus de compagnies s'efforcent d’atteindre un niveau de classe mondiale afin de différencier leur offre de celles de la compétition, les indicateurs de performance (KPI) sont utilisés de plus en plus souvent. Ces indicateurs, lorsque utilisés avec soin, permettent de mieux contrôler vos opérations et de vous positionner par rapport aux meilleures pratiques courantes.

Tandis que l’intégration et l’information se sont avérées les tendances gagnantes de la dernière décennie, la gestion des relations clients (CRM) sera sans doute la composante principale de toute initiative d’entreprise dans les années à venir. Tout en n'étant pas l’unique aspect à contrôler, le traitement des commandes clients est un facteur clé permettant de combler les attentes des clients à l’intérieur des délais prévus.

 

Benchmarking Supply Chain

Le benchmarking se penche sur la manière d’améliorer un processus d’affaires en exploitant "les meilleures pratiques" au lieu de mesurer les meilleures performances.

Les meilleures pratiques sont le résultat des meilleures performances. L'étude des meilleures pratiques est une excellente opportunité afin d’atteindre un avantage stratégique, opérationnel et financier.

Contactez notre équipe