Publications > Logiguide CGL > Prendre le contrôle de sa performance: mythe ou réalité ? (Volume 8 / Numéro 12)

Newsletter Logistique, Transport et Supply Chain
  Pour suivre la publication de nouveaux articles / ressources, inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter FAQ Logistique

Article extrait des Logiguides de GROUPE GCL, cabinet de conseil en logistique.

CGL

Avec la compétition internationale de plus en plus présente et des clients avec des exigences élevées, il devient critique de s’assurer que les activités de la chaîne d’approvisionnement (de la prise de commandes en passant par la planification jusqu’à la livraison des produits) soient accomplies en maximisant la contribution de toutes les ressources disponibles.

Votre organisation a bâti sa réputation et son succès sur des stratégies uniques qui lui ont permis de croître. Dans un contexte où la concurrence est vive, comment offrir aux clients un service qui permet de se démarquer de la compétition tout en réduisant les coûts d’opérations associés?

Des stratégies manufacturières différentes combinant la capacité de planifier avec la capacité d’exécuter doivent être identifiées et implantées. Malheureusement, l’implantation d’un logiciel ERP est coûteux et ne garantit pas d’augmenter la satisfaction des clients tout en réduisant les coûts d’opération.

Bien que très utile pour la gestion des informations dites de type standard (finance comptabilité, gestion des stocks, gestion des ressources humaines, etc.) un E.R.P. configuré selon les bonnes pratiques d’affaires permet rarement de s’adapter aux particularités propres au secteur de la production. Les équipes de gestion se retrouvent avec un super logiciel qui n’est pas en mesure de consolider les données de production en véritable information permettant une prise de décision éclairée, le tout, dans le but de maximiser le service à la clientèle et de réduire les dépenses d’opération.

Ce n’est pas le logiciel E.R.P. qui permet de s’assurer que la gestion de la production est en « ligne » avec les besoins des clients afin de maximiser le service à la clientèle tout en réduisant les dépenses d’opérations. Au préalable, les organisations ont besoin d’une méthode de planification qui permet de garantir l’exécution des opérations tel que planifié tout en s’assurant que le secteur production agit de manière proactive afin d’atteindre les objectifs.

Les commandes doivent être promises en fonction de la capacité réelle de l’organisation en ne considérant que les activités critiques qui limitent l’organisation. La capacité d’une organisation à répondre à la demande est limitée par ses goulots d’étranglement. L’efficacité opérationnelle est davantage liée à l’optimisation des éléments critiques qu’à la gestion pointue de tous les éléments appartenant à la chaîne d’approvisionnement.



Dans ce contexte, l’emphase doit être mise sur l’identification des goulots et la synchronisation des autres activités avec ces goulots. La résultante est l’identification de nouvelle méthodologie de planification – exécution qui permet de maximiser la contribution de toutes les ressources et de respecter les engagements faits aux clients.

Une approche d’analyse et de mise en application a été développée et permet aux organisations qui l’utilisent d’accroître leur efficacité opérationnelle tout en augmentant le % de satisfaction de la clientèle. Plus spécifiquement, l’application de l’approche permet :

  • De réduire le « LEAD TIME » et le temps de cycle associé à la fabrication des produits;
  • D’augmenter la capacité de l’organisation à répondre à des demandes urgentes;
  • De réduire les délais requis afin d’accepter une commande en donnant une réponse qui sera respectée;
  • De simplifier l’exécution du plan quotidien de production en permettant au secteur des opérations d’identifier facilement où concentrer ses efforts afin de rencontrer les exigences du plan;
  • De réduire les dépenses d’opérations et les inventaires de produits finis et en cours.

Par le biais de la création d’un diagramme de flots et de capacités, il est possible d’identifier les goulots d’étranglement et de clairement définir les actions à entreprendre afin d’ajuster la chaîne d’approvisionnement de l’organisation. Il devient donc possible d’identifier les éléments critiques devant faire parti de la planification et de clarifier/simplifier la méthodologie de planification. Lorsque la planification est accomplie en considérant les véritables capacités de l’organisation, le secteur de la production est en mesure de s’organiser afin de rencontrer le pan de travail quotidien et de commencer à gérer plus efficacement ses dépenses d’opération.

Suite à l’amélioration significative des résultats opérationnels, il est possible d’ajuster la configuration des modules E.R.P associés à la planification et à l’exécution afin d’optimiser l’intégration complète de toute la chaîne d’approvisionnement et de maximiser l’investissement initial.

L’approche a été implantée dans plusieurs entreprises oeuvrant dans différents champs d’activités tels : pharmaceutique, haute technologie, plastique, meubles, etc. … L’application de la méthodologie a permis de réduire les temps de cycle de plus de 50 % et d’augmenter jusqu’à 98,5% la satisfaction de la clientèle tout en réduisant les dépenses d’opération d’environ 15 %.


Jean-François Fontaine, ing. M.Sc.A.
Associé, pratique gestion des opérations, Groupe GCL
www.gclgroup.com


Groupe GCL Europe, Conseil logistique

13 avenue René Boylesve
75016 Paris
Internet : www.gclgroup.com

Contactez notre équipe