Notions > Transport > Coût Transport Routier

Newsletter Logistique, Transport et Supply Chain
  Pour suivre la publication de nouveaux articles / ressources, inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter FAQ Logistique

Le coût de gestion d’un camion se décompose en coûts fixes (qui ne dépendent pas directement du nombre de kilomètres totaux parcourus par les camions de l’entreprise) et coûts variables (liés à l’utilisation des véhicules):



Les frais fixes

Les frais fixes correspondent aux frais qui ne sont pas liés à l’exploitation des camions. Nous pouvons citer parmi ceux-ci: les frais de structure (salaires chargés de l’encadrement, des opérationnels non roulant, des services support, systèmes d’informations,etc.) , l’amortissement de la flotte et les assurance et taxes.


Les frais variables

Ces frais sont directement liés à l’exploitation et à l’utilisation des camions. Citons par exemple :
- les salaires chargés des chauffeurs, le carburant,
- les pneumatiques et la maintenance et réparation des flottes.

La part relative de chaque poste de coût est fluctuante dans le temps. Par exemple, au 1er semestre 2011 le carburant a une importance relative particulièrement importante (représente environ 28.5% pour un transport longue distance, source : CNR pour 2012) et dépend également du pays auquel l’entreprise est rattachée. De la même manière, la part relative des salaires des chauffeurs varie en fonction de la nationalité des transporteurs. Elle est par exemple moins élevée dans les pays de l’Est européen qu'en France ou en Grande-Bretagne.

Le Comité National Routier (CNR) publie des statistiques concernant entre autre les pondérations des prix de revient. Ci-dessous l’exemple des pondérations pour 2012 pour un transport longue distance 40 Tonnes



Structure des coûts de transport d'un 40 tonnes

Source : http://www.cnr.fr/Indices-Statistiques/Longue-distance-40T#haut

Pour une lecture correcte du graphique ci-dessus, lire :

Gazole professionnel = coût du carburant, hors T.V.A., tenant compte des différents modes d'approvisionnement (pompe et cuve) et du remboursement partiel de la TIPP

Maintenance = pneumatiques + entretien-réparations

Infrastructures = taxe à l'essieu + péages

Matériel 40 T = coûts de détention de matériel roulant (renouvellement + financement)

Conducteur longue distance = rémunérations + cotisations employeurs

Frais de déplacement longue distance

Charges de structure longue distance = charges de structure + autres coûts indirects de gestion


Illustration pratique du coût d’un transport routier (cas de la logistique véhicules)

Au delà de cette décomposition de coûts, le prix de revient d’un camion dépend avant tout du taux de trajets à vide effectués et du taux de vide à l’intérieur même du camion (taux de remplissage).

Exemple d’un camion "porte-voitures" effectuant le transport de 6 voitures d’une usine A à un centre de distribution B avant retour à vide sur l’usine A. Considérons que le trajet de A à B représente 500 km et revienne à 600 €.

Cas 1: Le coût unitaire de transport d’une voiture est: 2 X 600 € / 6 = 200 €

Cas 2: Considérons maintenant que le camion ait pu charger 10 voitures au lieu de 6 (grâce à un délai supérieur pour constituer son lot par exemple), le coût unitaire de transport d’une voiture devient alors : 2 X 600 € / 10 = 120 €

Cas 3: Enfin, considérons que le camion est en mesure de se repositionner sur une usine C éloignée de 100 km du centre B pour charger des voitures à destination d’un autre centre. Le coût du trajet entre B et C est évalué à 100 €. Le coût unitaire de transport d’une voiture de A à B devient donc : (600 + 100) / 10 = 70 €

Cet exemple très basique démontre qu'au-delà des niveaux atteints par les différents postes de coûts, l’importance du management opérationnel occupe une place prépondérante dans le coût réel d’utilisation d’un camion.


Les coûts par type de véhicule

Le magazine Transport hebdo Info a publié dans son n°363 une synthèse des coûts par type de véhicule. Cette synthèse est basée sur les indices publiés par le CNR sur la moyenne en Décembre 2011. Quoiqu’ils évoluent très rapidement au cours d’une même année, ces repères permettent de situer rapidement en fonction du profil du véhicule le coût de production par km (hors péages), le coût par jour et le coût d’une heure de temps de service.

coûts par type de véhciule

Source : Magazine Transport Info Hebdo, n° 363.


Ressources complémentaires

Comment optimiser les coûts de revient transport
par Alain Audin et David Starosta

Comment optimiser les coûts de revient transportDans le contexte d’hyper-concurrence qui est celui du transport routier, la bataille tarifaire fait rage et la sensibilité au prix de transport de la part des chargeurs dans le choix de leurs prestations s’est exacerbée. Face aux appels d’offre, le transporteur a deux options : ou bien conserver son client à vil prix, ou au contraire le perdre en ne bradant pas la prestation. Il en existe une troisième, qui consiste à rechercher en interne des gains de productivité propres à réduire les coûts de revient pour s’aligner sur les conditions requises par la nouvelle donne d’un marché baissier, car on n’a jamais raison contre le marché. Comment ?

 
Le "Paquet Routier"

 On appelle « paquet routier » l’ensemble des règles issues de l’adoption par les institutions européennes, en octobre 2009, de trois règlements (n°1071/2009, n°1072/2009 et n°1073/2009) qui portent respectivement sur les conditions d’accès à la profession de transporteur et les conditions d’accès au marché de transport, tant pour les marchandises que pour les voyageurs. Leurs dispositions s’appliquent depuis décembre 2011.
Ces règlements précisent les règles relatives à la notion d’établissement, à l’honorabilité professionnelle, à la capacité financière et à la capacité professionnelle, aussi bien pour le transport de personnes que pour le transport de marchandises, ainsi que celles relatives à la délivrance des licences communautaires et au cabotage.
 
Chargeurs et transporteurs, tous prêts pour l'Ecotaxe?
Dossier thématique FAQ Logistique n°3 - Mai 2013

Frédéric LEGRAS FAQ LogistiqueÇa y est ! Evoquée depuis quelques années, l’écotaxe c’est finalement pour demain ! Plus exactement pour le 1er Octobre 2013. Chargeurs et transporteurs y sont-ils préparés ? C’est la question que nous avons souhaité aborder avec nos interlocuteurs. Si la plupart d’entre eux regrettent le faible niveau d’information des chargeurs, c’est surtout la complexité des modes de calcul et de répercussion qui est avancée. Complexité qui a de quoi effrayer nombre de transporteurs aujourd’hui et de donneurs d’ordre demain (quand ils auront enfin pris conscience de ce qui va se mettre en place dans quelques semaines).
 

« Eco-Taxe, le compte à rebours à commencé »

 Salle comble pour la conférence sur l’éco-taxe, donnée en octobre par Jean-Paul Meyronneinc, délégué général de l’Union Nationale du Transport Frigorifique (UNTF) et professeur associé au CNAM, lors de la Convention d’Affaires Top Transport Europe (localisée cette année à Montpellier suite aux travaux du Palais du Pharo).
Ce succès illustre la soif d’informations des professionnels, chargeurs et transporteurs, sur l’écotaxe, taxe douanière issue du Grenelle de l’environnement et véritable « usine à gaz », censée entrer en vigueur le 20 juillet 2013 (initialement 2011) dont les modalités d’application et surtout le coût restent fl ous. Selon la Fédération nationale des transports routiers (FNTR), son introduction pourrait occasionner une hausse moyenne des coûts du transport routier de 8 %.

 

Nos conseils de lecture

 

Le transport de marchandises
de Michel Savy

Présentation de l'éditeur
Un livre de référence indispensable. Un ouvrage complet qui aborde le transport dans toutes ses dimensions techniques, économiques et sociales. Un spécialiste du secteur qui met son expertise à la portée de tous. Gestion logistique, production flexible, mondialisation, développement durable, toutes ces tendances économiques contemporaines s'appuient sur le fonctionnement d'un système puissant et efficace de transport de marchandises.

Ce livre présente les principales composantes du système et dresse un panorama complet du transport. II décrit de façon concrète la nature du transport, la mobilité des marchandises, la production, l'organisation et les techniques du transport, la gestion du système de transport avec en particulier les relations entre le transporteur et le chargeur, le rôle des pouvoirs publics.

S'adressant aux responsables dans les entreprises (ingénieurs et gestionnaires dans des entreprises de transport ou consommatrices de transport), aux enseignants et aux étudiants en transport et en logistique, aux responsables des administrations publiques et des organisations professionnelles, cet ouvrage entend donner du système de fret une vision moderne, cohérente et dynamique.

 

Le transport routier
de Nadine Venturelli et Walter Venturelli

Présentation de l'éditeur
Aboutissement de nombreuses années de formation et de collaboration avec les entreprises, cet ouvrage se présente comme un manuel complet des techniques d'exploitation du transport routier. Fidèle à l'esprit de la collection, ce livre présente, en plus de l'exposé détaillé des techniques, de nombreux schémas, exemples, exercices et mini-cas permettant de mieux illustrer et assimiler les contenus.

Ce livre est adapté aux BTS Transport, Baccalauréat professionnel, mais aussi à la formation continue des personnels du transport en particulier pour la préparation à la capacité professionnelle.



 

L'Essentiel du Droit des Transports. Le Contrat de Transport de Marchandises. Fiches de Cours & exercices Corrigés
de Jérôme Aubert

Présentation de l'éditeur
Cet ouvrage propose en 22 fiches de s'initier au droit des transports (terrestre, aérien et fluvial) de marchandises et de vérifier immédiatement si les connaissances sont maîtrisées grâce à des QCM et des cas pratiques corrigés.

Bon complément au cours, il constitue également un outil efficace pour un apprentissage autonome. Dans un esprit de vulgarisation, les exercices s'inspirent de situations de la vie quotidienne : ils rendent le droit moins austère et plus accessible.

Conformément à l'objet de la collection, les thèmes sélectionnés et le niveau de détail des fiches permettent à un lecteur non juriste d'appréhender l'essentiel de la matière : étudiants en BTS ou IUT, en licence professionnelle, en école de commerce, professionnels en formation continue (chefs d'exploitation transport, responsables expédition, responsables réception...).



 

Droit des transports
de Isabelle Bon-Garcin, Maurice Bernadet et Yves Reinhard

Présentation de l'éditeur
Les transports ont depuis toujours joué un rôle essentiel dans le développement de nos sociétés. Portées par l'interaction entre nécessités économiques et progrès techniques, les activités de transport ont acquis progressivement un cadre juridique en perpétuelle évolution tant dans le domaine du droit public (organisation des marchés par les pouvoirs publics) que dans celui du droit privé (relations entre opérateurs de transports, et entre opérateurs et utilisateurs).

La diversité des infrastructures, des techniques et des organisations professionnelles nécessaires au fonctionnement de chaque mode de transports (terrestre, aérien, multimodal...), mais également la distinction essentielle entre transports de personnes et de marchandises, font du droit des transports - qui doit par ailleurs compter avec les approches internes, européennes et internationales - une matière complexe, qui défie, semble-t-il, toute tentative d'unité.

L'ambition de ce Précis est de dresser un panorama le plus complet possible de l'organisation des transports (Partie 1), du contrat de transport (Partie 2) et des conventions périphériques (Partie 3), ainsi que des responsabilités qui peuvent en résulter.

Exception faite du droit maritime, faisant l'objet d'une matière distincte, le présent ouvragea pour but de présenter de manière claire et synthétique, les différents aspects du droit des transports afin de constituer un outil de référence pour les étudiants (Master 1 et 2), sans exclure pour autant tous ceux qui, pour des raisons professionnelles par exemple, s'intéressent à cette matière.

Contactez notre équipe