Notions > Enjeux Actuels > La RFID : Radio Frequency Identification - Applications logistiques

Newsletter Logistique, Transport et Supply Chain
  Pour suivre la publication de nouveaux articles / ressources, inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter FAQ Logistique

Définition de la RFID

La RFID est un système d’identification par radiofréquence qui permet d’écrire, de stocker et de relire des informations sur des étiquettes électroniques intégrées aux produits à tracer.

Un système RFID se compose d’une puce électronique équipée d’une antenne (l’étiquette RFID) et d’un lecteur.


Les différentes technologies

L'étiquette RFID est un circuit électronique miniature. La puce de l’étiquette est reliée à une antenne ce qui lui permet de "communiquer" avec les protiques et lecteurs RFID

Tags actifs : bénéficiant d’une source d’alimentation interne (pile), ils émettent des signaux radio
Tags passifs : l’étiquette RFID ne dispose pas d’une souce d’énergie. Elle est activée par les ondes électromagnétiques d’un lecteur RFID

2 types d’étiquettes RFID :

  • lecture (la plupart des étiquettes RFID)
  • lecture / écriture

Portée : d’un centimètre à une dizaine de mètres !

L'EPC (Electronic Product Code) : son rôle

Le système américain EPC a pour objet la standardisation du code. Il associe la technologie RFID à un réseau de bases de données utilisant les technologies internet. Chaque objet est identifié par une numéro de série : le code EPC. Lors de son passage dans une zone de lecture, toutes les informations relatives à l’objet sont retrouvées dans le réseau EPC.


Intérêts et limites de la RFID :



Rentabilité :

  • Permet de lutter contre le vol
  • Facilite les inventaires
  • Permet de tracer les rayons --> réduction des ruptures dans les linéaires par exemple les SKU (modèle/taille/coloris)
  • Meilleure qualité --> moins de saisie manuelle (possibilité de 50 tags à la seconde via portique de lecture)
  • Meilleure visibilité sur la Supply Chain --> amélioration de la prévision de la demande


Principales problématiques :

  • Coût : 10-20 centimes d’€ par tag passif (15 € par tag actif) alors que le prix moyen de vente dans une grande surface est de 1.5 euros (soit 10% du prix du produit moyen) --> Comment être rentable alors que le coût de l’étiquette représente une telle proportion du prix des produits ?
  • Qui va stocker cette information ?
  • Quid du code à barre :concurrence ou complémentarité avec le RFID ?
  • Limite : Problème déontologique du respect de la vie privée, action des associations de consommateurs contre le traçage des consommateurs

Perspectives de développement :



Sociétés à l’origine du développement du RFID :

  • Wal-Mart, le leader de la grande distribution américaine qui a eu un rôle prépondérant en obligeant ses 100 principaux fournisseurs équiper palettes et colis à l’échéance de janvier 2005 (menace de déréférencement)
  • Gilette
  • Département de la Défense US
  • Etc.

Principaux secteurs concernés :

  • La Grande Distribution (Wal-Mart, Tesco, Metro, etc.)
  • La Pharmacie
  • Le luxe (lutte contre les marchés parallèles)
  • Le secteur textile --> facilite les inventaires qui sont particulièrement contraignants dans ce domaine (cintres) + réassort du rayon (modèle/taille/coloris)

Applications actuelles :

  • Système anti-vol voitures
  • Cartes d’accès sans contact
  • Remontées mécaniques "Systèmes fermés"
  • Bibliothèque
  • Etc.

Conclusion

La RFID est assurément une révolution dans le domaine de la traçabilité, cependant son coût encore important ne permet pour l’instant de n'envisager sa généralisation qu'aux secteurs de produits à forte valeur qui vendent des quantités limitées (ex luxe, médicaments, électronique, cosmétiques, mode, jeux vidéos, etc.).
Ce système est moins intéressant économiquement pour ceux qui vendent en grande quantité des produits de faible valeur (ex agro-alimentaire, épicerie, boisson, frais).

Cependant, à l’instar de Wall Mart aux Etats Unis, la pression de la Grande Distribution pour l’équipement de ses fournisseurs devrait permettre d’arriver à des baisses conséquentes du prix unitaire de ces étiquettes RFID.


Ressources complémentaires

Traçabilité : outils & bonnes pratiques

Traçabilité : outils & bonnes pratiques

Ce mois-ci, nous abordons le thème de la traçabilité : ses impacts sur les opérations transport et logistique, les bonnes pratiques et outils existants. La traçabilité est un terme générique qui s’applique à différents niveaux : produits, personnes, biens, actifs, etc. Il s’agit aussi bien d’identifier où se trouve une entité dans la chaine à un instant T que de rétroactivement retracer la vie d’un article.

Logiguide GCL

La technologie RFID et la chaîne logistique, des avantages concrets?

Depuis quelques années, le terme « RFID » (Radio Frequency Identification) est connu de tous les gestionnaires qui interviennent au sein de la chaîne logistique où leur organisation est impliquée. Parfois mal compris ou surestimé, le concept de RFID fait définitivement jaser. De l’enthousiaste au plus sceptique, nul ne peut contredire le fait que la discussion sur l’implantation d’une telle technologie doit maintenant être abordée et prise au sérieux. En effet, les promesses d’amélioration sont grandes, mais les investissements qui y sont associés sont tout aussi importants. Qui fera donc preuve d’audace face à cette technologie qui remplacera probablement le précieux code à barres?

La RFID peut répondre à la malveillance

Pour réduire la démarque, la RFID peut être utilisée sur toute la chaîne logistique, depuis la fabrication de chaque article, jusqu’au moment de sa vente et son passage en caisse. Dès lors que le coût de l’article le permet (cas du textile), le tag RFID est associé à l’article, lors de la fabrication (c’est le "source tagging"). Sinon, un tag RFID est apposé sur le conditionnement ou le colis de regroupement afin d’en assurer le suivi.



Nos conseils de lecture :

L'Impact Des Technologies Rfid Sur La Gestion Des Chaines Logistique
de Ygal Bendavid

Quatrième de couverture
Depuis 2004, un mouvement d''adoption des technos d''Indentification par Fréquences Radio (RFID) s''est amorcé au sein du secteur de la vente au détail et de la défense nationale avant de se diffuser. Si les technos RFID ne sont pas récentes, les avancées des dernières années ont contribué à la possibilité de la mise en place de nouveaux modèles d''affaires électroniques, particulierement dans la gestion des chaines d''approvisionnement.

L''impact réel sur les pratiques d''affaires est toutefois encore peu maîtrisé. Dans ce contexte d''incertitude, de plus en plus d''entreprises se tournent vers des méthodes d''adoption plus prudentes, où les phases en amont du projet font l''objet d''une attention particulière (dont l''approche du "Living Lab.") Dans le cadre de cet ouvrage, deux objectifs de recherches sont explorés, soit (i) analyser une démarche qui facilite l''adoption des technologies complexes telles les technos RFID, et (ii) identifier et mesurer l''impact potentiel de l''adoption des technos RFID sur la performance des entreprises et des chaînes d''approvisionnement.

Gestion d'un parc de conteneurs au moyen d'étiquettes RFID: Mettre en place un suivi au numéro d'un parc de conteneurs au moyen de la RFID
de Franck Lamas

Quatrième de couverture
Ce livre décrit le projet de gestion d'un parc de conteneurs au moyen d'étiquettes RFID. Il est le résultat d'un travail effectué dans le cadre d'un mémoire d'ingénieur et est toujours en fonction actuellement au sein de l'entreprise dans laquelle il a été installé. Le système mis en place gère au numéro un parc de 15 000 conteneurs, avec un taux de rotation inférieur à 7 jours, en remplacement d'une gestion au global et sur base de bons papier saisis en différé. Les différentes étapes du projet sont décrites dans cet ouvrage, ainsi que les hypothèse et les modèles qui ont permis de confirmer les postulats de départ et de valider la solution. Cet ouvrage est destiné à toute personne intéressée par un gestion individualisée d'actifs à forte rotation et soucieuse de mieux connaître les forces et les faiblesses d'un tel système.



Voir également sur la traçabilité, les articles proposés par Logicité:
- Question intéressante sur le marquage CE médical
- La traçabilité des outils
- Datamatrix vs RFID
- Marquage des dispositifs médicaux
- Impression des numéros de série

Contactez notre équipe