Les Dossiers Thématiques > Entrepôt > Intralogistique : outils et bonnes pratiques > Interview d'Emelyne LESTANG, Responsable Marketing et Communication de Smurfit Kappa France.


Dossier thématique consacré à l'intralogistique

  INTERVIEW

‘‘Le rôle de l'emballage dépasse les seules fonctions logistiques’’ E. LESTANG, SMURFIT KAPPA

Emelyne LESTANG, Responsable Marketing et Communication de Smurfit Kappa France.

Interview d'Emelyne LESTANG, Responsable Marketing et Communication de Smurfit Kappa France.
Réalisée le 04/04/2014 par Frédéric LEGRAS, Directeur du Portail FAQ Logistique dans le cadre du dossier thématique « Intralogistique : outils et bonnes pratiques ».



Présentez-nous Smurfit Kappa et son offre à destination du secteur logistique.

Smurfit Kappa est un groupe qui emploie 41 000 personnes et réalise un chiffre d’affaires d’environ 7 milliards d’euros. Nous sommes présents dans 32 pays.

Notre cœur d’activité est l’emballage à base de papier (carton, carton plat, etc.) que l’on va naturellement retrouver dans la Supply Chain. Nous accompagnons également les projets de mécanisation sur leurs volets emballages et remplissages associés.

  Autres contributions

Philippe VERNE, Fives
‘‘ Une installation mécanisée ne retire rien à la responsabilité des Hommes ’’

Guylain SERGENT, ALSTEF AUTOMATION
‘‘ L'approche modulaire d'AUTOSTOREpermet de sensibiliser les prestataires logistiques ’’

Laurent DEPONT, BA Systèmes
‘‘ Une solution AGV permet avant tout de sécuriser la gestion des flux’’

Fabien BARDINET, Balyo
‘‘ Les cycles ont été raccourcis et la nécessité de flexibilité est donc plus grande qu'auparavant’’

À destination du secteur logistique, notre gamme va de la caisse de regroupement traditionnelle (emballage secondaire) à des emballages qui sont à la fois secondaires et primaires. Il s’agit par exemple des prêts à vendre.

Nous proposons également une large gamme de palettes en carton. Celles-ci sont aussi bien utilisées en tant que palette intermédiaire pour les livraisons en Grande Distribution que pour l’export dans la mesure où elles sont 10 fois plus légères que les palettes en bois. C’est un point particulièrement important lorsque le prix du transport dépend du poids.

Nos palettes sont également utilisées pour la PLV (NDLR : Publicité sur le Lieu de Vente) et le co-packing.

Nous avons récemment présenté notre concept « Easy Co-Packing » qui permet la fourniture d’un présentoir mono matériau, donc tout en carton (y compris la palette) avec un système qui s’intègre dans les lignes logistiques. Il permet d’enregistrer des gains de productivité grâce à la solidarisation du box à la palette et au système de remplissage à hauteur d’homme.

De manière générale, notre gamme est très large puisque nous faisons du « sur mesure » pour chacun de nos clients.



Vous parlez de « sur-mesure », comment concevez-vous vos emballages ?

Le carton est un matériau qui a l’avantage de paraître simple et d’être accessible. Cependant, le carton étant constitué de fibres, il s’agit d’un produit vivant. Ce matériau est impacté par les conditions climatiques, la manipulation, etc. Il va ainsi subir tous types de pression et d’influence de l’extérieur. En fait les problématiques sont extrêmement complexes.

Pour proposer des produits performants, nous nous appuyons sur un réseau de bureau d’études et de concepteurs composés d’ingénieurs dont certains ont une spécialisation en aéronautique.

Nous utilisons cinq sites spécialisés dans la conception et la production de systèmes de mécanisation et nous avons également recours à un réseau de partenaires extérieurs.

Nos outils permettent une modélisation en 3D des emballages accompagnée par des centres d’essais avec des protocoles de tests qui sont devenus des standards de l’industrie.

Nous pouvons également effectuer des vérifications en simulant des conditions de Supply Chain conformes aux conditions dans lesquelles le client évolue. Nous procédons alors à un audit des clients, éventuellement en utilisant des capteurs dans les camions qui nous permettront d’évaluer le niveau de choc, le nombre de ronds-points traversés, etc.

Lors de la conception d’une mécanisation pour un client, nous travaillons avec ses équipes de Supply Chain, Mécanisation, Production, etc.

De manière générale, dans l’emballage à vocation logistique ou promotionnelle, il est bénéfique que nous soyons impliqués en amont afin d’intégrer l’ensemble des considérations Supply Chain : remplissage du colis, gestion des stocks, acheminement sur un site donné ou entre différents sites et livraisons jusqu’au client final (magasins ou livraisons à domicile).

Cela nous permet alors d’optimiser les paramètres pour que l’emballage remplisse à la fois la fonction de protection du produit (qui est sa fonction essentielle) mais aussi des fonctions de praticité, de promotion, etc.

À ce sujet, nous avons dernièrement fait réaliser un sondage par l’IFOP, duquel ressort que 84 % des Français considèrent que l’emballage est une extension de la marque. Son rôle dépasse donc les seules fonctions Supply chain.

Au-delà de la nécessité de protéger le produit et de faire en sorte que celui-ci arrive en bon état au point de destination, autant utiliser cet emballage pour le valoriser, le mettre en avant, informer la clientèle, etc.


Quelles sont les spécificités du e-commerce en termes d’emballage ?

Contrairement à la distribution traditionnelle dans laquelle le transport est généralement effectué à la palette, dans le secteur du e-commerce c’est le colis qui est utilisé.

Le transport de colis implique de possibles chutes depuis une hauteur de plusieurs mètres, des colis plus lourds qui tombent sur des colis plus légers, etc. La nécessité de protection dans ce secteur est donc spécifique.

Au-delà de cet aspect Supply Chain, il convient également de considérer que le colis constitue le premier contact du client avec la marque. Il est donc très important commercialement.

Cela revient à dire qu’il est indispensable que le colis bénéficie d’un bon aspect extérieur, qu’il soit facile à ouvrir, qu’on puisse très clairement identifier la marque, que les articles y soient bien rangés, etc.

Nous apportons donc un soin particulier aux calages, à la fois pour qu’ils protègent bien les articles mais également pour qu’à l’ouverture du colis, le client ait le meilleur contact possible avec la marchandise.

Ces problématiques de calage, de protection, d’ouverture facile ont naturellement des conséquences sur la conception et la production de l’emballage.

Nous disposons d’un savoir-faire très pointu par rapport à ce secteur que nous accompagnons depuis ses débuts avec une référence comme Ventes Privées.

Nous proposons ainsi une gamme spécifique pour ce secteur. Nous avons par exemple développé une offre d’impression digitale qui peut être réalisée chez le client. Il est alors en mesure de personnaliser chaque colis.

Nous offre comprend également une gamme de colis « Return Ready », emballages conçus pour pouvoir être réutilisés par les clients afin de faciliter le retour des produits qu’ils ne souhaitent pas garder. C’est par exemple ce que nous faisons pour les box Internet.


Bio Express

Emelyne LESTANG est Responsable Marketing et Communication France pour Smurfit Kappa, société au sein de laquelle elle a auparavant exercé diverses fonctions : Achats, Gestion de Projets transverse et Direction Opérationnelle.

Avant de rejoindre Smurfit Kappa, elle était Consultante en Stratégie aux Etats-Unis.

Site Internet de Smurfit Kappa : www.smurfitkappa.com/


Contactez notre équipe