Publications > Logiguide CGL > La gestion des activités de transport (Volume 7 / Numéro 1)

Newsletter Logistique, Transport et Supply Chain
  Pour suivre la publication de nouveaux articles / ressources, inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter FAQ Logistique

Article extrait des Logiguides de GROUPE GCL, cabinet de conseil en logistique.

CGL

Encore aujourd’hui, la majorité des entreprises québécoises n’accordent qu’une importance restreinte à la gestion de leurs activités de transport. Souvent négligée, la fonction de transport est malheureusement gérée à l’aide d’outils rudimentaires et l’utilisation d’indicateurs de performance n’est pas une pratique courante.

Pourtant, une récente étude de la firme de consultation Herbert W. Davis and Company, révèle que les coûts reliés aux transports des marchandises ainsi que ceux de maintien de l’inventaire représentent les principales composantes des coûts de mise en marché des produits. La réalité est telle qu’une réduction des coûts de maintien en inventaire engendre souvent une augmentation des coûts de transport. En effet, les lots commandés étant plus petits, les livraisons doivent être plus fréquentes, ce qui augmente directement les coûts de transport.



L’importance de la fonction transport

Dans son rapport « 15th Annual State of Logistics Report », le Council of Logistics Management démontre l’importance du transport. Les données compilées en 1980 démontrent que 47 % des coûts logistiques étaient reliés au transport. En 2003, c’est plus de 63 % des coûts logistiques qui sont des coûts reliés au transport. Une augmentation de plus de 16 %.

Le transport, l’entreposage, la gestion des inventaires et le service à la clientèle devraient être considérés comme équivalents lors de l’élaboration stratégique de la chaîne d’approvisionnement logistique.

Les nouvelles réglementations relatives aux heures de conduite des chauffeurs ainsi que les certifications telles que C-TPAT et FAST risquent de compliquer la gestion quotidienne des transports. À ceci, ajoutons les demandes parfois conflictuelles du département des ventes, des finances et des opérations, et on comprend toute la complexité d’une gestion quotidienne du transport des marchandises. Une vision globale renforcée par une communication accrue entre les différents départements facilitera la planification et la gestion du transport.

La gestion proactive des transports, l’amélioration de l’information diffusée aux différents services périphériques, la rationalisation du nombre de transporteurs, la sélection de transporteurs ou encore l’évaluation de la flotte privée représentent les différentes tâches qu’un gestionnaire du transport peut effectuer. La suite de cet article vous présentera les défis reliés à chacune de ces tâches.



Gestion proactive des transports

Dans un contexte de plus en plus réglementé et contraignant, où une pénurie de main-d’oeuvre qualifiée est à prévoir, le gestionnaire doit constamment évaluer et contrôler ses coûts de transport. L’évaluation des transporteurs ne dépend plus seulement des taux offerts, mais davantage de l’impact de sa sélection sur l’ensemble de la chaîne logistique. En demeurant proactif, en initiant des rencontres et des discussions avec leurs transporteurs, les gestionnaires sont mieux positionnés pour évaluer la performance des transporteurs tant au niveau qualitatif et quantitatif.


Diffusion de l’information

Le but principal de toute entreprise est d’offrir un produit de qualité répondant aux besoins de sa clientèle cible. L’objectif commun de tous les départements est d’offrir un niveau de service à la clientèle exceptionnel. La compétition féroce force parfois les entreprises à user d’originalité pour se démarquer de la concurrence. Par exemple, certaines entreprises offrent un service de livraison direct chez leurs clients. Toujours dans le but d’augmenter le service à la clientèle, l’information doit circuler de façon fluide entre les différents départements, et ceci en temps réel.


Rationaliser et sélectionner ses transporteurs

La gestion d’une quantité trop importante de transporteurs peut diminuer le pouvoir de négociation des entreprises. Il est préférable de bien sélectionner ses transporteurs en fonction des destinations actuelles et futures du réseau de distribution. Une comparaison globale des services offerts par les transporteurs est maintenant plus appropriée qu’une simple évaluation des taux offerts. Une des tendances de l’industrie est de demander aux transporteurs de garantir un service ainsi qu’un taux sur certaines lignes de transport spécifiques. Pour être en mesure de bien négocier, les gestionnaires devraient avoir accès à de l’information concernant le volume annuel expédié, le nombre d’expéditions, les principales destinations, etc. L’utilisation d’un TMS (Transportation Management System) facilite grandement l’extraction de ce type de données.


Les pratiques de transport de l’entreprise

Plusieurs options s’offrent aux gestionnaires du transport : flotte privée, impartition, tierces parties logistiques (3PL). La réglementation, le manque de main-d’oeuvre qualifiée, les coûts d’assurance et l’augmentation du prix de l’essence ne sont que quelques exemples de variantes qui feront augmenter, à court terme et de façon significative, les coûts de transport. Dans l’évaluation des stratégies de son entreprise, le gestionnaire doit impérativement regarder toutes les alternatives applicables à ses opérations, et ce, en considérant les nouvelles réalités du marché. Selon une analyse exhaustive, il pourra sélectionner la meilleure option pour répondre aux besoins de son entreprise.


Une nouvelle réalité

Le transport jouera un rôle d’importance dans le développement des prochaines stratégies d’entreprise. L’introduction de progiciels d’aide à la décision en transport (TMS) permettra aux gestionnaires de récupérer l’information pertinente nécessaire à une négociation efficace. De plus, ces outils facilitent le contrôle des coûts, améliorent le flux d’information entre les départements périphériques et permettent de gérer plus efficacement les transporteurs.


DANIEL VENDETTE
Directeur senior – Transport, Groupe GCL
www.gclgroup.com


Groupe GCL Europe, Conseil logistique

13 avenue René Boylesve
75016 Paris
Internet : www.gclgroup.com

Contactez notre équipe