Dossiers Thématiques > Innovation > Innovation Logistique (2013) > Interview de Monsieur Christophe RIPERT, Directeur Immobilier de Sogaris

L'innovation au coeur de la logistique - FAQ Logistique

  INTERVIEW

‘‘Avec le schéma logistique de distribution urbaine que nous proposons, le ferroviaire s’adaptera à la distribution urbaine’’C. RIPERT, Sogaris

Christophe RIPERT, Directeur Immobilier de Sogaris

Interview de Monsieur Christophe RIPERT, Directeur Immobilier de Sogaris.
Réalisée le 27/03/2013 par Frédéric LEGRAS, Directeur du Portail FAQ Logistique à l’occasion de SITL 2013.



A l’occasion du salon SITL 2013, Sogaris a reçu le prix de l’innovation dans la catégorie « meilleure innovation installation ou site logistique » pour son Espace Logistique Urbain de Beaugrenelle. Présentez-nous son concept.

L’Espace Logistique Urbain de Beaugrenelle s’insère dans un schéma de logistique urbaine que Sogaris dédie aux grandes agglomérations françaises et en particulier à l’agglomération parisienne. Il correspond en fait au 3ème niveau de ce schéma.

Le 1er niveau correspond aux Plate-formes Logistiques Urbaines, portes d’entrée logistiques positionnées en périphérie d’agglomération. Leur objectif est de constituer un lien entre les flux de marchandises grandes et courtes distances.

Le 2ème niveau correspond aux Hôtels Logistiques. Ce sont des bâtiments positionnés en zone dense et fonctionnant en intermodalité afin de faire entrer les marchandises avec le fer ou le fleuve et de les redistribuer ensuite avec des véhicules propres.

L’Espace Logistique Urbain de Beaugrenelle s’insère dans un schéma de logistique urbaine que Sogaris dédie aux grandes agglomérations françaises et en particulier à l’agglomération parisienneLe 3ème niveau correspond donc aux Espaces Logistiques Urbains de distribution que nous positionnons au cœur des quartiers pour assurer la distribution locale avec des véhicules propres. Pour ce 3ème niveau, nous ne créons pas de nouveaux bâtiments. Nous nous installons dans des infrastructures existantes. Nous aménageons une ou deux cellules qui font entre 500 et 3.000 m².
L’idée est de faire arriver des marchandises de façon massifiée le matin, dans des véhicules urbains d’une capacité de chargement comprise entre 30 et 45 m3. Ces marchandises sont donc déchargées puis reprises par une flotte d’une trentaine de véhicules qui sera à terme à grande majorité électrique pour distribuer, dans le cas de Beaugrenelle, le 15ème arrondissement de Paris.



Pourquoi Beaugrenelle ?

Le site de Beaugrenelle a 5 caractéristiques intéressantes :

  • situé à l’Ouest de Paris, il permet d’atteindre une zone fortement consommatrice de messagerie urbaine alors même qu’il y a aujourd’hui très peu d’outils logistiques installés dans cette zone.
  • sa dimension de 3.000 m² répartie sur deux étages de 1.500 m². Ces deux étages seront utilisés par Chronopost pour les 12 prochaines années.
  • sur une aire de livraison spécialement aménagée, il est possible de faire entrer deux véhicules simultanément qui peuvent charger jusqu’à 45 m3 pour une hauteur de 4,5 mètres. Le site dispose en effet d’une voirie privée à 4,65 mètres. Les marchandises peuvent ainsi arriver de façon massifiée dans Paris, ce qui assure la pérennité environnementale et financière du projet.
  • le bâtiment n’accueille pas d’autres habitations ou établissements, ce qui est positif d’un point de vue sécurité.
  • les surfaces occupées sont situées en rez-de-chaussée et au 1er étage, ce qui nous permet via l’utilisation de pavés de verre de laisser pénétrer la lumière. Les opérateurs bénéficient ainsi d’un confort de travail intéressant.

  Autres contributions

Arnaud ACHER, Nov@log
‘‘La logistique est un bon terrain de jeu pour expérimenter de l’innovation !’’

Alain BUSSOD, Savoye
‘‘Intelis® répond aux besoins d’évolutivité de nos clients’’

Philippe VERNE, Fives Cinetic
‘‘Cit’e-drive®, est la transposition de solutions éprouvées et pour lesquelles nous bénéficions d’une expérience significative’’

Jérôme BOUR, DDS Logistics
‘‘L’Internet des objets devrait dans le futur avoir un impact très important dans le domaine du transport’’

Christian HUBERT et Stéphane BRUNEL, Komoto
‘‘Notre solution Ketra permet de réduire les temps d’intégration’’

Florent BOIZARD, Hardis
‘‘Avec la radio fréquence graphique, la formation des opérateurs n’est plus nécessaire’’

A lire également

Quelles sont vos perspectives de développement sur chacun des niveaux décrits ?

En ce qui concerne les Plate-formes Logistiques Urbaines (niveau 1), nous en avons actuellement une à Rungis et une autre en cours de déploiement à Créteil.

Nous souhaitons pouvoir en installer une autre au Nord de Paris, un peu plus éloignée de manière à créer un lien ferroviaire avec l’Hôtel Logistique de Chapelle International (niveau 2), dont la mise en exploitation est prévue pour fin 2016. Les marchandises pourraient ainsi entrer dans Paris par mode ferroviaire.

En ce qui concerne les Hôtels Logistiques (niveau 2), nous souhaitons en positionner un à chaque point cardinal.

Enfin, nous ambitionnons d’installer un Espace Logistique Urbain (niveau 3) par arrondissement. Plus généralement, toute communes bénéficiant d’une certaine densité logistiques sera éligible.

Ces 3 niveaux devront également être mis en réseaux de manière par des liaisons ferroviaires, fluviales, tramway et routières.

Nous pourrons ainsi accompagner nos clients qui, en fonction de leur activité, pourront être intéressé par un ou plusieurs de ces niveaux.

Par exemple, nos clients dans le domaine du fret express sont clairement intéressés par les niveaux 1 et 3. Nos clients de la grande distribution par les niveaux 1 et 2.


Que peut-on attendre dans les prochaines années en terme d’innovation dans le domaine des bâtiments logistiques ?

Avant tout, il s’agira de les mettre en réseau grâce à des liens intermodaux.

C’est notamment l’approche ferroviaire que nous développons sur Chapelle International. Avec cette solution innovante, le fer s’adaptera à la distribution urbaine. En utilisant des modules déjà pré-chargés en amont (en fonction de tournées de distribution pré-établies), ce sont les contenants et non les contenus qui seront transférés.

Une fois déchargés du train, ils seront distribués tels quels sans transfert de marchandise.

Ainsi le travail de constitution des chargements qui nécessite de la place et du temps pourra se faire en amont sur des surfaces moins onéreuses qu’en Région Parisienne.


Comment favorisez-vous les processus d’innovation au sein de votre groupe ?

Nous utilisons toute l’innovation qui a été capitalisée par les chercheurs ces 20 dernières années pour mettre en place de nouveaux produits immobiliers mais également des offres globales de mutualisation. Nous nous positionnons en tant que facilitateurs.


Bio Express

Christophe Ripert a commencé sa carrière chez le prestataire France Distribution Services dans les domaines de la gestion des stocks et de l’intelligence logistique.

Il a ensuite rejoint l’ADEME pendant une dizaine d’années pour s’occuper de recherches en environnement et en logistique.

En 2002, il a intégré la Direction de la Voirie et des Déplacements la ville de Paris pour s’occuper du secteur des marchandises en ville.

En 2008, hébergé par l’Université de Westminster, il occupe un poste analogue pour accompagner la Mairie de Londres sur la problématique de marchandises.

Il rejoint Sogaris en 2009 pour s’occuper des études et prospectives puis prend la Direction Immobilière du Groupe début 2012 afin de développer les activités de l’entreprise dans le secteur de la logistique urbaine.

Site Internet de Sogaris : www.sogaris.fr


Contactez notre équipe