Dossiers Thématiques > Innovation > Innovation Logistique (2013) > Interview de Monsieur Alain BUSSOD, Directeur Développement des Ventes Savoye Europe

L'innovation au coeur de la logistique - FAQ Logistique

  INTERVIEW

‘‘Intelis® répond aux besoins d’évolutivité de nos clients’’ A.BUSSOD, Savoye

Alain Bussod, Directeur Développement des Ventes - Savoye Europe

Interview d’Alain Bussod, Directeur Développement des Ventes - Savoye Europe
Réalisée le 26/03/2013 par Frédéric LEGRAS, Directeur du Portail FAQ Logistique à l’occasion de SITL 2013.



A l’occasion du SITL 2013, Savoye est nominé au Prix de l’Innovation dans la catégorie « Manutention et équipement d’entrepôt » pour son convoyeur modulaire Intelis®. Présentez-nous cette innovation.

Par le passé nous avons équipé beaucoup de prescripteurs dans le e-business. Nous nous sommes aperçus qu’il s’agissait de gens qui avaient de gros besoins d’évolutions liées à une forte croissance de l’activité.

Historiquement Vocollect a été le pionnier dans l’équipement d’entrepôt et de la logistique en solution vocalePrenons l’exemple de notre client Vente-Privée.com. En 2006, son volume d’activité était de 150 commandes par jour avec 2,3 pièces par commande. Aujourd’hui, notre client est aux alentours de 150.000 commandes par jour avec environ 3 pièces par commande.

Certaines sociétés doivent ainsi songer à changer de site afin de s’agrandir mais également de trouver le personnel pour travailler dans l’entrepôt.

Nous nous sommes ainsi rendu compte que les entreprises devaient désormais être en mesure de déménager un équipement, de le reconfigurer et de le redémarrer.

Fort de constat, nous avons décidé de designer notre future ligne de transitique pour qu’elle réponde à ces besoins.

Intelis® dispose de cette modularité. Tout électrique, le convoyeur est reprogrammable par le client final et performant économiquement en terme de consommation et d’investissement.


Vos convoyeurs ont la particularité de pouvoir être pilotés par WCS, par WMS et par code-à-barres.

Tout à fait, nous proposons plusieurs modes de pilotage.

Le mode natif que l’on va retrouver dans 80% des cas va correspondre à une liaison WMS / WCS qui permettra le pilotage :

  • des équipements de transitique,
  • de l’IMH de supervision sur les machines d’emballage,
  • du système Goods to man de Savoye : PTS Picking Tray System
  • des trieurs de pièces (en particulier dans le secteur du textile)

Le WCS central sera donc capable de s’interfacer nativement avec l’ensemble des produits.

Mais nous sommes également en mesure de proposer à nos clients de piloter nos convoyeurs à partir des informations codées dans des supports du type codes-à-barre, Datamatrix ou tag RFID. Ceci est assez fréquent dans le domaine de l’e-business en particulier pour les petits faiseurs.


  Autres contributions

Arnaud ACHER, Nov@log
‘‘La logistique est un bon terrain de jeu pour expérimenter de l’innovation !’’

Philippe VERNE, Fives Cinetic
‘‘Cit’e-drive®, est la transposition de solutions éprouvées et pour lesquelles nous bénéficions d’une expérience significative’’

Jérôme BOUR, DDS Logistics
‘‘L’Internet des objets devrait dans le futur avoir un impact très important dans le domaine du transport’’

Christian HUBERT et Stéphane BRUNEL, Komoto
‘‘Notre solution Ketra permet de réduire les temps d’intégration’’

Florent BOIZARD, Hardis
‘‘Avec la radio fréquence graphique, la formation des opérateurs n’est plus nécessaire’’

A lire également

Cette nouvelle gamme de convoyeurs a été « éco-conçue ». Comment avez-vous concilié innovation et respect de l’environnement ?

Il convient de distinguer deux niveaux d’éco-conception.

En amont, au moment de la conception du produit, nous nous sommes demandé quels matériaux utiliser. Nous avons mené un benchmark des différentes matières : matériaux composites, acier, inox, fibre végétale, etc.
Nous avons finalement retenu une combinaison de matériaux : un plastique réutilisable sur la partie couvercle et un acier classique pour les supports.

Nous avons par exemple éliminé le composite parce qu’en terme de recyclabilité il ne nous convenait pas.

Nous avons également réussi à réduire de 70% le nombre pièces par rapport à la gamme que nous avions précédemment. Par exemple, au niveau des guides, nous utilisons la même pièce pour faire guide d’introduction quelque soit la configuration de la ligne.
Cela nous permet d’utiliser moins de consommables et d’avoir des niveaux de stock plus bas.

Enfin, nous avons utilisé des ateliers au sein de notre outil de production qui sont dans le respect de l’environnement. Par exemple, nous n’utilisons pas de matériaux de base qui nécessiteraient d’être nettoyés avec des acides ou des polluants.

En aval, chez notre client, Intelis® apporte une capacité d’autorégulation et permet ainsi de diminuer la consommation électrique.

Notre offre locative répond à une problématique de saisonnalité qui nous a été exprimée par nos principaux clients.Notre convoyeur permet de faire varier la vitesse des éléments en fonction de la charge de travail. Un de nos clients nous a par exemple indiqué vouloir modérer la vitesse afin de pouvoir lire les tags RFID dans le carton. Avec notre solution, tant que l’ensemble des pièces n’a pas été lu, la vitesse est modérée. Une fois la lecture effectuée, le système accélère.

Le fait de ne pas utiliser l’air comprimé permet en outre d’éviter les rejets d’huile et des polluants du compresseur.

Nous avons ainsi été assez « jusqu’auboutistes » dans notre démarche écologique. C’est une fierté car les aspects environnementaux ne tiennent souvent que du discours.



A qui s’adresse cette innovation ?

Tous les secteurs d’activité sont concernés.

Forcément, le fait qu’elle soit modulaire, réutilisable, reparamétrable, etc. revêt un intérêt particulier pour les petits acteurs. L’installation et le démarrage sont d’ailleurs très rapides.


Dans votre entreprise, comment favorisezvous concrètement les processus d’innovation ? Quels budgets et ressources y consacrez-vous ?

Nous consacrons environ 5% de notre budget à la R&D. La difficulté tient à la priorisation de ses investissements. Nous venons de lancer Intelis® mais également une machine d’emballage (Atlas). Nous avons également amélioré notre système à navettes PTS Picking Tray System, ce qui nous permet d’atteindre des flux encore plus importants.

Les innovations portent également sur la partie software. Notre filiale a-SIS propose par exemple un développement d’interface homme machine très novateur.


Que peut-on attendre dans les prochaines années en terme d’innovation dans les entrepôts ?

Je défends la théorie que c’est la consommation qui crée le besoin.

Historiquement Vocollect a été le pionnier dans l’équipement d’entrepôt et de la logistique en solution vocalePrenons l’exemple des drives. Alors que ceux-ci n’existaient pas il y a encore 5 ans, la France en compte aujourd’hui 2.000 !

Les modes de consommation sont en train d’évoluer et ce sont ceux-ci qui créeront les besoins logistiques auxquels il conviendra de répondre. A une époque, on a pu croire au développement des pure players. Aujourd’hui on se rend compte que les modèles qui se développent sont au contraire muli-canaux.

En fonction des clients, les technologies devraient s’orienter vers du très automatisé d’une part et du très flexible peu mécanisé d’autre part.


Bio Express

Depuis une vingtaine d’années chez Savoye, Alain Bussod est Directeur de la Business Unit en charge de la vente (commerce, avant-vente et évolution) et de la réalisation des Projets. Sa BU opère principalement sur l’Europe et la Russie.

Auparavant, il a occupé les postes de Directeur de l’Ingénierie et des offres, de Directeur des Projets et a participé à l’ouverture d’une filiale de la société en Allemagne au début des années 2000.

Site Internet de Savoye : www.savoye.com


Contactez notre équipe