Publications > Logiguide CGL > La consolidation des centres de distribution (Volume 2 / Numéro 14)

Newsletter Logistique, Transport et Supply Chain
  Pour suivre la publication de nouveaux articles / ressources, inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter FAQ Logistique

Article extrait des Logiguides de GROUPE GCL, cabinet de conseil en logistique.

CGL

Il n’y a pas une semaine au cours de laquelle un projet de fusion ou une acquisition ne soit annoncé, occasionnant par le fait même une réorganisation partielle ou complète du réseau de distribution.

Qu’importe l’origine du projet, l’ampleur du travail à accomplir est énorme et a un impact direct sur les procédures, les relations avec les clients et fournisseurs ainsi que sur la performance de l’organisation logistique.

La planification d’un tel projet nécessite une préparation minutieuse. Dans les paragraphes qui suivent, nous traiterons des étapes reliées à ce type de projet.



Comprendre et documenter la situation actuelle

L’étape primordiale est la compréhension en détail de la situation actuelle afin d’en déduire les points de références. Six principaux points doivent être couverts. Dans un premier temps, il faudra analyser les espaces utilisés, la capacité et les caractéristiques d’entreposage, et ce, pour tous les sites considérés par le projet de consolidation ou de fusion. Dans un deuxième temps, il faudra revoir la gamme de produits et analyser en détail le profil de commande, les stratégies d’inventaire et les particularités reliées à l’entreposage ou à la manutention de ceux-ci.

Un autre point important sera l’organisation et la planification du travail, incluant la main-d’oeuvre, la qualification, les horaires de travail et la performance globale des organisations ou des sites impliqués. Le quatrième élément portera sur les équipements et la technologie employés dans les organisations. Ainsi, une organisation pourra utiliser une technologie de pointe alors que le second site utilisera des méthodes conventionnelles. Il faudra donc analyser et définir les meilleures pratiques. Le cinquième point portera sur la documentation des processus en place. Habituellement, les organisations les mieux structurées et influençant les projets de consolidation seront celles qui auront leurs procédés documentés et ayant un plan de formation des employés. Enfin, le dernier point s’appliquera aux opérations de transport et de distribution. En fonction du niveau de service à la clientèle, les opérations du centre de distribution et du transport s’assureront que la commande soit reçue par le client dans les délais prescrits. Nous pouvons compléter ces éléments par une révision sommaire du support informatique, du contrôle des coûts et des ressources humaines.



Établir les critères de conception

Le projet de consolidation prendra vraiment son sens dans cette étape qui établira le développement des critères de conception et de réalisation. Cette phase mettra en lumière les orientations du travail et les scénarios à considérer afin de s’assurer que l’on utilise les dernières pratiques logistiques ou les plus récentes technologies de l’information. Mettant en commun toutes les connaissances acquises lors de la première étape, une équipe multidisciplinaire évaluera toutes les avenues possibles devant être considérées. Plus particulièrement, les projections de ventes seront établies, la gamme de produits et leurs caractéristiques seront réévaluées, le profil des transactions sera simulé et le niveau de service à la clientèle demeurera au coeur des préoccupations.


Développer les scénarios possibles

Lorsque la compréhension de la situation sera maîtrisée et que les critères de conception seront établis, l’équipe de projet procédera au développement des alternatives de solutions, mettant en lumière des scénarios d’accroissement agressifs, réalistes ou pessimistes, proposant l’utilisation de technologies plus ou moins innovatrices, une flexibilité opérationnelle respectant les orientations stratégiques, etc.

Il est important, lors de cette étape, de bien éduquer l’équipe de projet, de lui permettre de visiter des installations de classe mondiale utilisant les dernières technologies. Quelques scénarios seront retenus pour une étude plus approfondie des coûts et du niveau de service de façon à faciliter l’implantation.


Bâtir un plan de mise en place

L’étape la plus critique est sans aucun doute le développement d’un plan de mise en place mettant en lumière les détails de l’implantation des scénarios retenus. Il est important que les personnes affectées par la mise en place du projet soient consultées et que leurs commentaires constituent la pierre angulaire du plan d’implantation. Les projets logistiques sont trop souvent pensés et développés en vase clos, ce qui rend l’exécution lourde et amène plusieurs modifications afin de les rendre réalistes.

De plus, puisque les projets de consolidation, de fusion ou d’acquisition entraînent par le fait même la mise en commun d’expériences différentes, chacun tentera d’imposer son expérience et demeurera inflexible. Il est important que le chef d’équipe favorise l’ouverture et la critique constructive.


Établir les contrôles de gestion

Sans trop élaborer sur cette étape trop souvent minimisée, il est important de noter que tout projet nécessitera des investissements et que ceux-ci seront justifiés par une rentabilité respectant les normes d’entreprises. Cependant, le suivi de la performance des projets est trop souvent relégué aux oubliettes, ce qui est néfaste pour le développement de nouveaux projets logistiques.

Au rythme où les affaires évoluent, il est fort probable qu’un projet de consolidation sera entrepris ou encore que votre organisation fera l’objet d’une acquisition ou d’une fusion, ce qui vous placera, je l’espère, au coeur des priorités de votre organisation.


Groupe GCL Europe, Conseil logistique

13 avenue René Boylesve
75016 Paris
Internet : www.gclgroup.com

Contactez notre équipe