Glossaire > Définition Réingénierie

Réingénierie

(Re-engineering) : Démarche visant à restructurer et d’améliorer les performances d’une entreprise en remettant à plat l’ensemble de ses processus. Cette démarche s'oppose à celle du Kaizen


Articles connexes



La recherche opérationnelle : Apparue juste avant la seconde guerre mondiale dans le domaine militaire, la recherche opérationnelle est une méthode d’optimisation développée lors de l’élaboration des radars sous la direction de Watson-Watt. Celui-ci s’intéressait à l’utilité des radars dans un contexte de défense antiaérienne et d’intervention de la chasse aérienne à la fin des années 1930.
 
La simulation : La simulation consiste à reproduire événement par événement, à échelle réduite, l’évolution dans le temps d’un système dont on veut étudier le comportement dynamique


Ressources également disponibles



 
GSE : L'ingénierie de la conception et la réalisation clés en main de projets immobiliers
Depuis sa création en 1976, GSE est devenu la référence de ce métier qui gère dans sa globalité la conception et la réalisation des bâtiments qui lui sont confiés. Cette approche est fondée sur la prise en charge complète de projets de construction (montage financier, choix du site, étude technique, conception/réalisation et service après-vente), assortie d’un engagement ferme en termes de délais, coûts et qualité. GSE conçoit et réalise tous types de bâtiments comme des unités de production, des centres de recherche, des établissements de santé, des bureaux, des plateformes logistiques et a également développé une offre clés en main pour la rénovation/réhabilitation des bâtiments.
 


Pour en savoir plus, nous vous conseillons la lecture des livres suivants :

Le Reengineering : Réinventer l’entreprise pour une amélioration spectaculaire de ses performances
de James Champy, Michael Hammer

L'Entreprise Curiosité et imagination
Pour progresser aujourd’hui, il faut s'attaquer à la structure fondamentale des entreprises en repensant les processus sans tenir compte ni de la situation présente ni des préjugés du métier. Responsabiliser les opérateurs et tirer le meilleur parti des technologies sont les mots d’ordre de cette démarche. Ce texte se rapporte à une édition épuisée ou indisponible de ce titre.

Idées clés, par Business Digest
Les améliorations locales de la productivité ont montré leurs limites
Pour progresser encore, il faut maintenant s'attaquer à la structure fondamentale des entreprises, leurs entreprises, leurs processus. En réorganisant de fond en comble les processus sur des bases modernes, les progrès deviennent spectaculaires et l’entreprise s'engage dans une voie d’amélioration permanente.
Une équipe doit se consacrer entièrement à la tache du reengineering
Celle-ci doit repenser le processus qui lui est confié en ne tenant compte ni de la situation présente, ni des préjugés du métier. Responsabiliser les opérateurs et tirer le meilleur parti des technologies de l’information sont les mots d’ordre de cette démarche.
La mise en oeuvre du nouveau processus est une étape cruciale
Comme tout changement, le reengineering se heurtera à une résistance importante. Mais l’engagement de la direction, et de gros efforts de communication pour donner de nouvelles valeurs à l’entreprise permettent au pogrès de triompher. Ce texte se rapporte à une édition épuisée ou indisponible de ce titre.

Présentation de l’éditeur
Le reengineering est une remise en cause fondamentale et une redéfinition radicale des processus opératoires visant à obtenir une amélioration spectaculaire des principales performances en matière de coût, de qualité, de service et de rapidité. Ce livre démontre avec force que le reengineering peut restaurer la vigueur concurrentielle des entreprises occidentales. Les auteurs en explorent les raisons, décrivent les techniques et signalent les écueils de mise en œuvre. Cet ouvrage décapant et revigorant permet de comprendre comment fonctionne le reengineering, d’apprendre comment le réussir. Il donne aux entreprises les outils indispensables pour réinventer leur métier.

Quatrième de couverture
Ce que la division du travail a fait, le Reengineering doit le défaire. Car nos organisations, fondées sur la spécialisation et la répétitivité du travail d’une part, la hiérarchie et le contrôle d’autre part, ne répondent plus aux exigences de notre environnement. Michael Hammer et James Champy proposent donc de réinventer l’entreprise autour de ses processus opérationnels, pour réaliser des gains de performance majeurs : telle est l’essence du Reengineering.
En reconfigurant transversalement l’organisation, le Reengineering permet en effet de réaliser des gains spectaculaires sur les coûts, les délais, le service et la qualité, et développe ainsi un nouvel avantage concurrentiel pour l’entreprise. Pour parvenir à ces résultats, il ne suffit pas de raccommoder l’existant. Il faut au contraire revoir fondamentalement la nature du travail, remettre en question les règles établies et en définitive tous les aspects de l’organisation.
Comme la plupart des révolutions, le Reengineering a des racines profondes et lointaines. Depuis des années, bien des entreprises ont, en tâtonnant, expérimenté ce cheminement. À partir de leurs propres observations de consultants, Hammer et Champy ont développé et formalisé une démarche puissante de changement.
Best-seller mondial et désormais classique de la littérature managériale, cet ouvrage présente les principes, les acteurs et les méthodes du Reengineering.

L'auteur vu par l’éditeur
Michael Hammer, est le créateur du concept de Reengineering. Ancien professeur au MIT, il préside aujourd’hui la société de conseil et formation « Hammer and Company »,
James Champy, diplômé du MIT, il a créé la société de conseil CSC Index, pionnière du développement et de la pratique du Reengineering en entreprise. Il est aujourd’hui président de la branche Conseil de Perot Systems.

Guide pratique des 5S : Pour les managers et les encadrants
de Christian Hohmann

Présentation de l’éditeur
Les 5S font partie des meilleures pratiques fondamentales que doivent maîtriser les entreprises du 21e siècle. Le principe des 5S est facile à comprendre et sa mise en œuvre ne requiert ni savoir-faire particulier ni investissement financier important. Pourtant, derrière cette apparente simplicité, se cache un outil puissant et multifonctionnel que peu d’entreprises ont réussi à appliquer pleine-ment pour en tirer tout le bénéfice possible. Les principes des 5S sont universels et s'appliquent aussi bien dans une usine ou un atelier, que dans une boutique, un entrepôt, un bureau, la cuisine d’un restaurant, et même chez soi. Pédagogique et opérationnel, ponctué de nombreuses anecdotes, l’ouvrage fournit des exemples concrets et des illustrations pour différents secteurs d’activités. Il invite le lecteur à s'intéresser également aux exemples qui ne relèvent pas de son secteur d’activité, pour y puiser des idées à transposer dans le sien.

Biographie de l’auteur
Christian Hohmann est manager au sein du cabinet Agamus Consult et expert en performance opérationnelle. Avant de conseiller, former et suivre de nombreux cadres et personnels opérationnels de grands groupes ou de PME dans des divers secteurs, il a accumulé une expérience significative au sein d’Alcatel puis de Yamaha. Agamus Consult est un groupe européen de conseil opérationnel spécialisé dans la mise en place de programmes d’amélioration des performances des entreprises. Son équipe de 160 professionnels de 10 nationalités intervient au niveau national et international dans des environnements industriels aussi bien que tertiaires. Les programmes d’actions sont systématiquement déployés dans un esprit lean par des équipes mixtes client-consultant.

Contactez notre équipe