Glossaire > Définition Empilage

Empilage

(Racking) : Superposition de conteneurs sur des wagons construits à cet effet.


Articles connexes



Les Incoterms (INternational COMmercial TERMs) : véritable norme du commerce international, les Incoterms permettent d’harmoniser les pratiques en matière de contrats
   
Le ferroutage : intérêts, limites et perspectives  : les raisons de l’engouement autour du ferroutage se fondent d’abord sur la nécessité de lutter contre le développement excessif du transport routier, puis sur les atouts propres au ferroutage
   
Transport de marchandises : les temps de conduite réglementaires : synthèse du règlement européen n° 3820/85 du 20 décembre 1985 qui définit les règles communes applicables à tous les conducteurs en matière de temps de conduite et de repos
   
Comparaison des modes de transport routier, ferroviaire et maritime : avantages et inconvénients de chaque modes de transport
   
Les acteurs du transport maritime : présentation des rôles et des interactions des acteurs du transport maritime
   
Les autoroutes de la mer : l’objectif du concept « autoroutes de la mer » est d’introduire une nouvelle chaîne logistique multimodal en Europe, basée sur le transport maritime


Ressources également disponibles



Les avantages du transport intermodal
Aujourd’hui, la maîtrise des techniques intermodales peut apporter des avantages à ceux qui mettent ces techniques en oeuvre sous l’angle de la logistique. Si le conteneur est lié de façon indissociable à l’intermodal, il n’est plus seulement l’unité de transport intermodal (UTI) qui permet de combiner différents modes de transport : route, fer, mer, voie d’eau, air. Il est devenu une unité logistique intermodale (ULI) qui permet d’accroître la performance globale en logistique, transport, stockage, entreposage, manutention. On est passé du transport de conteneurs à des stratégies intermodales qui combinent des modes transports successifs, les capacités des voies, ports et aéroports, les retours à vide massifs dus au déséquilibre du commerce mondial... L’utilisation du conteneur dans le cadre du transport intermodal conduit les opérateurs à mettre en oeuvre des stratégies logistiques pour optimiser leur efficacité et leurs coûts, des stratégies qui doivent être gagnantes pour le secteur transport logistique mais aussi pour l’économie en général.

       

Sécurisation et facilitation de la chaîne logistique globale
La sécurisation des échanges de marchandises existe depuis 3500 ans avec les premières routes commerciales terrestres et maritimes déjà escortées à l’époque. Le danger relevait alors du pillage. Les attentats du 11 septembre 2001 marquent un changement idéologique majeur puisque la menace relève d’un terrorisme civilisationnel où le flux de transport devient à la fois le support de la nuisance et le vecteur de la destruction (Greenberg [2006], Sheffi, Rice [2003], Walkenshort, Dihel [2002], OECD [2002]). Le terreau idéologique des intentions terroristes est de vouloir frapper les consciences par le nombre de victimes tout en enrayant le système planétaire d’échanges afin de remettre en cause in fine le modèle capitaliste dominant d’obédience libérale. Le flux devient la cible, le conteneur le support de l’attaque, le port le réceptacle (The Economist [2001], Sheffi [2001]), d’où la volonté des institutions internationales de tout faire pour renforcer la « seacurity » (Van de Voort [2003]).

Contactez notre équipe