Les Interviews de FAQ Logistique > Interview de Philippe Verne, DG de la filiale française de Fives Cinetic

Les Interviews de FAQ Logistique‘‘Splitpal® illustre bien la démarche et la signature de Fives qui consistent à développer aujourd’hui les usines du futur’’ P.VERNE, Fives

Philippe Verne, Directeur Général de la filiale française de Fives Cinetic

Interview de Philippe Verne, Directeur Général de la filiale française de Fives Cinetic.
Réalisée le 20/11/2012 par Frédéric LEGRAS, Directeur de FAQ Logistique, au cours du Salon Manutention au Parc des expositions de Paris Nord Villepinte.

A l’occasion du Salon Manutention qui se tenait fin novembre à Paris, nous avons rencontré Philippe Verne, Directeur Général de la filiale française de Fives Cinetic. L’occasion d’évoquer avec lui l’actualité de son entreprise récemment marquée par deux « heureux évènements » : le coup de cœur des MANUT’INNOVATIONS 2012 reçu pour sa solution Splitpal® et la célébration du bicentenaire de Fives, début novembre.

Pouvez-vous nous présenter le Groupe Fives Cinetic, son activité et ses cibles commerciales ?



Philippe VERNE : Fives Cinetic appartient au groupe Fives, Groupe d’ingénierie industrielle qui fête cette année son bicentenaire (création en 1812). Le fil directeur de la croissance et de l’existence du Groupe a toujours été l’innovation. Nous produisons des biens d’équipements pour différents secteurs d’activité : le ciment, l’acier, l’énergie, l’automobile et la logistique, entre autres.
Présent sur les 5 continents Fives réalise 80 % de son Chiffres d’Affaires (1,5 Milliards pour l’année 2011) à l’exportation. Dont environ 60 % dans les pays émergents.

Pôle logistique du groupe Fives, Fives Cinetic conçoit et installe des systèmes mécanisés pour différents secteurs : les postes, la messagerie, la distribution, la grande distribution, le e-commerce, les pharmacies, l’édition… soit, tous les secteurs qui ont des besoins en préparation de commandes ou en systèmes de tri toutes cadences.

Vous avez souligné l’importance de l’innovation pour Fives Cinetic. Votre solution Splitpal® vient d’ailleurs de recevoir le « coup de cœur » de la part des MANUT’INNOVATIONS 2012 (dans la catégorie des systèmes automatisés). Quel est le concept de cette solution ?



Outre son aspect ergonomique et la prise en compte de la rentabilité économique, Splitpal® permet aux opérateurs de réduire leur empreinte carbone en optimisant les chargements des camions.P.V. : Splitpal® est né d’une demande d’un de nos clients, le Mouvement Leclerc, dont les employés devaient se hisser sur la pointe des pieds et attraper les caisses de fruits et légumes pour les éclater afin de préparer les livraisons vers les différents points de vente, ce qui générait des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS).

Notre Client nous a demandé de concevoir une machine permettant de diviser les palettes grande hauteur de fruits et légumes pour pouvoir traiter de façon ergonomique dans les zones de préparation de commandes des palettes atteignant 2,4 mètres de haut.

Outre son aspect ergonomique et la prise en compte de la rentabilité économique, Splitpal® permet aux opérateurs de réduire leur empreinte carbone en optimisant les chargements des camions. Le concept répond à une demande réelle et globale du marché puisque beaucoup d’autres Clients de la Distribution au sens large sont également confrontés à ce type de problématique.

Quand ce concept a-t-il été créé ?

P.V. : Nous avons réalisé notre première machine en 2011 puis nous l’avons érigée en concept, nommée et brevetée. Nous l’avons alors mise sur le marché puisqu’elle répond à un besoin plus global dans la mesure où elle traite les palettes d’un format standard et répond à un besoin usuel.

Splitpal® s’adapte à tous types de contenants (cagettes en bois, en plastique, cartons de différentes tailles, etc.). En fait, cette machine illustre bien la démarche et la signature de Fives qui consistent à développer aujourd’hui les usines du futur. Ces usines du futur répondent aux problématiques industrielles en respectant l’Homme dans son environnement de travail, l’environnement et bien sûr la rentabilité économique.




Pourriez-vous déjà nous dresser un premier bilan de cette année 2012 (NDLR : interview réalisée le 20/11/2012) ?

P.V. : Au moment où nous discutons, l’année 2012 est déjà bien engagée. Pour la filiale française de Fives Cinetic, c’est une bonne année avec une quantité de projets très intéressante dans les différents secteurs sur lesquels nous sommes positionnés, que ce soient la messagerie, la distribution, la grande distribution, le e-commerce ou l’industrie.

Les Clients qui font face aux difficultés du marché sont orientés mécanisation, automatisation et recherche d’amélioration de leur compétitivité, et ce sont des solutions que nous sommes en mesure de leur offrir en écoutant leurs besoins.

C’est d’ailleurs un des fondamentaux de l’entreprise : outre la gamme de produits que nous pouvons offrir, nous avons la capacité de les adapter, de les assembler pour adapter notre offre au plus près des besoins de nos clients. Contrairement à d’autres sociétés, plutôt que d’amener le Client vers un produit présent dans notre catalogue, nous allons chercher à définir une solution sur mesure adaptée à son besoin en mettant en œuvre les produits compris dans notre gamme.

Et en termes de perspectives et d’innovations pour l’année 2013 ?

P.V. : Paradoxalement, dans le climat morose de l’économie actuelle, l’année 2013 s’annonce positivement. Fives Cinetic a aujourd’hui un carnet de commandes confortable et de très nombreuses opportunités qui nous permettent d’avoir confiance dans l’avenir. Nous avons suffisamment de projets de taille significative très bien engagés, proches de la phase décisionnelle, pour aborder l’année 2013 avec confiance en termes d’activité.

Vous l’avez évoqué en début d’entretien, le groupe Fives a été créé en 1812 et fêtait donc cette année son bicentenaire. Avez-vous menés des évènements particuliers pour le célébrer ?

P.V. : Bien sûr ! Nous avons fêté nos 200 ans à Paris, à Moscou, à Istanbul, à Shanghai et à Chicago. Nous avons en particulier accueilli nos principaux clients et partenaires, à Paris le 7 novembre, au Collège des Bernardins. Je crois que c’est une fête qui a été appréciée par l’ensemble de nos invités.
Je vous l’ai dit, la signature de Fives, c’est : « concevoir et réaliser aujourd’hui les solutions logistiques du futur ». A cette occasion les premiers rapports d’une initiative inédite et très intéressante lancée par notre Groupe sur la réflexion sur l’Usine du Futur ont été présentés.

Il y a quelques mois en arrière, Fives a lancé avec l’IFOP une réflexion citoyenne sur les usines du futur. Le cabinet a sélectionné un panel de Français représentatif de différentes catégories socioprofessionnelles et les a mis en relation avec différents acteurs (experts économiques, ministres, syndicalistes, dirigeants d’entreprise…) pour définir quels sont, selon eux, les critères que doit remplir l’usine du futur en termes économiques, écologiques, etc.

Cette réflexion a été longue. La quinzaine de citoyens qui a accepté de jouer le jeu a rendu ses premières conclusions le 7 novembre. Des réflexions particulièrement riches et originales en sont ressorties, témoignage du goût du citoyen pour l’industrie, à partir du moment où il est correctement informé.


Bio Express


Membre du Groupe Fives depuis 9 ans, Philippe Verne dirige la filiale française de Fives Cinetic depuis 2010. Il dirigeait auparavant une autre société du Groupe active dans le domaine de l’automobile.

 

Pour plus d’information :
www.fivesgroup.com/logistique
www.lesusinesdufutur.com

Contactez notre équipe