Publications > Logiguide CGL > Implantation de la reconnaissance vocale en deux semaines (Volume 7 / Numéro 11)

Newsletter Logistique, Transport et Supply Chain
  Pour suivre la publication de nouveaux articles / ressources, inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter FAQ Logistique

Article extrait des Logiguides de GROUPE GCL, cabinet de conseil en logistique.

CGL

Malgré qu’elle existe depuis quelques années, la reconnaissance vocale semble être une technologie peu connue ou, tout simplement, peu utilisée en Amérique du Nord.

Est-ce dû à des facteurs tels que son coût, sa complexité d’utilisation, sa faible croissance en productivité ou plutôt à l’impression de complexité d’implantation? Or, dans un cas comme dans l’autre, il y a méprise. Il importe donc d’apporter des éclaircissements nécessaires dans le cas ou une implantation est envisagée.



PRÉALABLES ET ÉTAPES D’IMPLANTATION

Comme tout autre technologie reliée à la gestion/production d’un entrepôt, l’implantation de la reconnaissance vocale nécessite l’application d’étapes claires et précises (par exemple, l’identification d’un préalable indispensable). À ce titre, l’utilisation d’un WMS (Warehouse Management System) capable d’interfacer la technologie de reconnaissance vocale s’avère incontournable. Ainsi, les entreprises qui possèdent un de ces systèmes doivent s’assurer qu’il peut soutenir un module vocal capable d’utiliser cette technologie, sinon, ajuster leur système en conséquence. En ce qui concerne les étapes, on en distingue cinq. Leur passage amène une implantation efficace de la reconnaissance vocale. Il s’agit du :

1. Paramétrage de l’environnement de test;
2. Tests de processus;
3. Formation;
4. Démarrage;
5. Assistance au démarrage.

Le temps requis à l’implantation d’un site pilote n’excède pas quatre semaines. Toutefois, pour tout site supplémentaire, deux semaines seront requises afin qu’il soit totalement fonctionnel au niveau vocal.



1) Paramétrage de l’environnement de test

La première étape comprend la création et le paramétrage d’un second environnement (à l’image du futur environnement de production), dans le but d’effectuer des tests préalables à la mise en place du nouveau système dans l’environnement de production. Le paramétrage doit être conforme au processus utilisé en production soit défini préalablement par le client et (ou) la firme de consultants engagé dans le projet.
Temps nécessaire au paramétrage (site pilote et autres) : 1 journée


2) Test de processus

La première étape complétée, il est possible de commencer les tests reliés au processus. Il faut s’assurer que les fonctionnalités du nouveau système sont paramétrées de manière à répondre aux besoins du site. Il est donc nécessaire de tester tous les scénarios qui s’y rattachent. Pour s’assurer que le système vocal du WMS répond au processus qu’il désire mettre en place, un employé du site pilote affecté à l’opérationnalisation du système accompagne le consultant lors des tests. En outre, au cours de cette étape, une revue complète des fonctionnalités du fournisseur vocal choisi doit aussi être effectuée (sur le site pilote uniquement). Pour cela, la présence d’un représentant du fournisseur est souhaitable.
Temps nécessaire (site pilote) : 6 jours
Temps nécessaire (autres sites) : 3 jours


3) Formation

L’étape suivante consiste en une offre de formation. L’utilisation d’un nouveau système nécessite l’acquisition de connaissances et d’habiletés. Des formations sont donc offertes aux employés avant la mise en service du système (démarrage). On s’assure ainsi que les acteurs affectés au nouvel outil sont en mesure de l’utiliser. Trois formations peuvent être offertes : une formation dite « super utilisateur » adressée au responsable du système sur le site, une formation aux gestionnaires du département d’administration et, finalement, une formation « utilisateur simple » à l’intention des préparateurs et des chefs d’équipes. Il est souhaitable que les employés assistent aux formations quelques jours avant la date de mise en service. Ainsi, l’employeur s’assure que les utilisateurs ont encore fraîchement en mémoire les notions et les applications apprises.
Temps nécessaire (site pilote et autres sites) : 2 jours


4) Démarrage

La veille du démarrage, on paramètre l’environnement de production à l’image de l’environnement de test. Par la suite, à la fin des activités quotidiennes sur le site, on effectue la mise en service. Le module vocal est activé. Un essai est réalisé à partir d’une commande réservée à cet effet. Le système est alors prêt à être mis en service en toute sécurité la journée suivante. Toutefois, pour plus de sécurité, l’entreprise peut effectuer un démarrage par client ou par circuit. Pendant une certaine période, le système ne sera appliqué qu’à un seul client ou à un seul circuit en mode vocal. Par la suite, à mesure que les opérateurs s’adapteront au fonctionnement du système, l’entreprise pourra progressivement monter en mode vocal le reste de ses clients ou circuits.
Temps nécessaire (site pilote et autres sites) : 1 journée


5) Assistance au démarrage

Après le démarrage, on prévoit une période de supervision. Il est nécessaire qu’un ou plusieurs consultants (selon le nombre de quarts de travail à?2 x 8h, 3 x 8h) soient présents en permanence sur le site lorsque les opérations sont mises en marche. Ainsi, toute interrogation peut être éclaircie si un problème survient.
Temps nécessaire (site pilote) : 5 jours
Temps nécessaire (autres sites) : 3 jours


CONCLUSION

Le coût associé au matériel utilisé est environ 10 % à 15 % plus élevé que celui de la radio fréquence. Toutefois, la hausse de productivité moyenne varie entre 10 % à 20 %, selon le site et la complexité d’utilisation. Or, cette dernière peut être quasi nulle (un opérateur prendra entre trois et cinq jours pour être totalement autonome).
En bref, le principal facteur associé à la faible utilisation de cet outil semble être la fausse impression de complexité d’implantation du système qu’au coût élevé du matériel. Pourtant, comme nous venons de le voir, son implantation demande un déploiement variant entre 10 et 15 jours, des coûts d’installation presque équivalant à ceux de la radio fréquence, une hausse de productivité plus que significative et une facilité d’utilisation beaucoup plus grande que celle de la radio fréquence.


Olivier Vaillancourt, BAA.
Conseiller, Groupe GCL
www.gclgroup.com


Groupe GCL Europe, Conseil logistique

13 avenue René Boylesve
75016 Paris
Internet : www.gclgroup.com

Voir également : Description et avantages du picking vocal

Contactez notre équipe