Publications > Logiguide CGL > L’efficacité par une meilleure gestion de la main-d’oeuvre (Volume 2 / Numéro 12)

Newsletter Logistique, Transport et Supply Chain
  Pour suivre la publication de nouveaux articles / ressources, inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter FAQ Logistique

Article extrait des Logiguides de GROUPE GCL, cabinet de conseil en logistique.

CGL

Depuis des années, les gestionnaires des centres de distribution sont préoccupés par la performance générale de leurs opérations.

De façon générale, ceux-ci seront motivés par l’idée de changer l’aménagement et le positionnement des produits ou encore par l’introduction de nouveaux équipement. Toutefois, il ne faudrait pas oublier la force de travail ni les habitudes qui se mettent en place, historiquement ou par référence avec d’autres installations.

L’implantation de standards de travail est sans aucun doute l’initiative la plus rentable en ce qui concerne le retour sur investissement. Cependant, cette technique demande une certaine audace de la part du logisticien car elle dictera à l’employé une performance qui correspondra à un rythme de travail normal atteint par un employé ayant une connaissance adéquate du travail à réaliser et utilisant des équipements normaux. Ainsi, le superviseur des opérations aura en sa possession des informations lui permettant de juger chacun de ses employés sur des bases solides et non sur des impressions, qui sont parfois trompeuses.



La mise en place des standards

L’implantation de standards de travail s’appuiera sur une évaluation en profondeur des processus commerciaux et sur les activités détaillées. Ainsi, dans un premier temps, l’équipe de projet s’attardera à développer les meilleures méthodes de travail possibles. Ces méthodes seront ensuite découpées en éléments fondamentaux pour être évaluées en profondeur. Chacun des éléments sera observé et évalué de façon à établir les temps standards unitaires qui, une fois enchaînés, représenteront l’action complète. Certain éléments ne pourront toutefois être mesurés par découpage en éléments unitaires. Dans de tels cas, des observations seront effectuées pour comprendre leur fréquence, leur occurrence et leur ampleur. Il sera important pour en mesurer l’efficacité, que les temps standards soit calculés sur la base de quelques variables telles que le nombre de mouvements à effectuer, le nombre de caisses à prélever, etc. Les standards sont généralement développés par des ingénieurs industriels certifiés en étude du travail.

Après avoir calculé les standards de travail, il faudra les simuler pour en vérifier la précision et s'assurer que tous les éléments ont été considérés. Pour ce faire, les superviseurs ou des employés de référence jugeront de l’allure du travail et de la vraisemblance du résultat. Ainsi, après l’introduction des standards, les gestionnaires pourront compter sur une référence objective et respectant l’ergonomie du travail.



Une base de référence pour de futurs projets

Au-delà de l’amélioration de l’efficacité du travail, il faudra considérer l’énorme avantage, pour un opérateur, de pouvoir avoir accès à une référence de productivité. Ainsi, le gestionnaire qui voudra étudier de nouvelles méthodes de travail pourra cibler une activité en particulier, évaluer la productivité actuelle et développer la performance préconisée. Cette référence précise permettra de justifier auprès de la direction un retour sur investissement sur la base du développement de nouveaux standards de travail.


Benchmarking facilité

En plus de représenter un atout important lors de justification de nouveaux projets logistiques, les standards de travail et la documentation de la performance vous permettront de faciliter le processus de comparaison de vos opérations à celles d’un compétiteur ou de l’industrie en général. Nous savons tous que la plus grande difficulté d’une activité de benchmarking est de pouvoir comparer les meilleurs pratiques à celles en place. Par la mise en oeuvre de standards de travail, cette référence, et surtout cette description sont facilitées.


Les pièges à éviter

Néanmoins, certains éléments importants ne doivent pas être sous-estimés car le succès du projet en dépendra :
- Impliquez vos superviseurs clefs lors de la mise en place des standards de travail;
- Impliquez les employés et même des représentants syndicaux si nécessaire;
- Assurez-vous que tous les éléments sont considérés lors du développement;
- Utilisez la technique du vidéo pour documenter les activités très ciblées;
- Supportez la gestion des standards par un logiciel spécialisé qui vous permettra non seulement de gérer au jour le jour, mais de fournir des rapports de performance;
- Faites une formation importante de vos superviseurs sur les bonnes pratiques et sur la couverture des standards;
- Ne considérez pas les standards comme un niveau de performance (par exemple 1 200 caisses). La performance de l’opération sera une conséquence de l’atteinte des standards par l’équipe de travail;
- Assurez-vous le support complet de la haute direction.

Il est évident que la mise en place de standards de travail n'est pas facile à introduire dans une organisation. Cependant, lorsque les circonstances le justifient, ils sont le meilleur moyen d’évaluer le vrai rythme tout en respectant l’ergonomie du travail.


Groupe GCL Europe, Conseil logistique

13 avenue René Boylesve
75016 Paris
Internet : www.gclgroup.com

Contactez notre équipe