Les Dossiers Thématiques > TMS / WMS > WMS et TMS: faut-il passer au mode SaaS ?

WMS et TMS: faut-il passer au mode SaaS ?

Frédéric LEGRAS, Directeur du Portail FAQ Logistique

Rapidité de mise en place, faiblesse des investissements initiaux, flexibilité, possibilité de tester l’adéquation d’une solution logistique à sa problématique … autant d’atouts qui font que les WMS/TMS en mode SaaS semblent clairement adaptés aux PME soumises à l’incertitude de l’évolution de leur activité commerciale. Au 1er rang de celles-ci, on retrouve naturellement les e-logisticiens et les prestataires.

Néanmoins seules ces entreprises sont-elles éligibles ? Et à contrario pour ces mêmes sociétés, le SaaS constitue-t-il automatiquement la solution idéale ? Quid des différences fonctionnelles et des possibilités de développement spécifiques ? Le SaaS est-il économiquement intéressant ?

Autant de point abordés par les professionnels que nous avons pu interroger dans le cadre de ce nouveau dossier thématique.

Au long de ces entretiens, ils exposent en particulier les intérêts et limites du SaaS appliqués aux domaines du WMS et du TMS, les conditions d’accessibilité, les problématiques liées à la confidentialité et à la sécurité, etc.
Ils évoquent également la diversité des modes de facturation proposés : nombre d’utilisateurs, unité d’œuvre transport/ logistique, nombre d’écrans consultés…

Ils s’accordent enfin sur la maturité des décideurs et sur la volonté du marché de disposer du choix entre modes SaaS et Licence. Ces deux modes semblent ainsi devoir coexister pendant de nombreuses années tant ils paraissent adaptés à des problématiques (et parfois à des solutions) différentes.

Bonne lecture !
Frédéric LEGRAS
Directeur FAQ Logistique

La parole aux experts ! 


Jérôme BOUR, PDG de DDS Logistics‘‘ Les prospects sont très matures vis-à-vis du SaaS. Ils en appréhendent à la fois les bénéfices et les limites ’’

Jérôme BOUR, PDG de DDS Logistics évoque la maturité des prospects vis-à-vis des offres SaaS. Il recommande d'autre part de privilégier une facturation au nombre d'utilisateurs plutôt qu'à une unité d'œuvre transport.

 

Jean-Charles DECONNINCK, Président de Generix Group‘‘ Le SaaS constitue le moyen même de construction de notre offre de collaboration au sein de la Supply Chain’’

Jean-Charles DECONNINCK, Président de Generix Group explique comment le mode SaaS permet de favoriser la collaboration au sein de la Supply Chain. Il revient sur la manière dont le SaaS s'inscrit dans la stratégie de Generix.

 

Florent BOIZARD, Chef de Produit Solutions Logistiques chez Hardis‘‘ Le choix entre SaaS et licence dépend avant tout des attentes du client, de sa saisonnalité et de sa croissance ’’

Florent BOIZARD, Chef de Produit Solutions Logistiques chez Hardis explique que les faibles investissements initiaux font du SaaS un mode particulièrement adapté aux prestataires logistiques confrontés aux problématiques de flexibilité.

 

Steven WALLIS, Gérant de MobileIT‘‘ Le mode SaaS peut conduire les entreprises à s'équiper d'un WMS plus rapidement qu'elles ne l'auraient fait autrement ’’

Steven WALLIS, Gérant de MobileIT souligne que le SaaS permet aux entreprises ne disposant ni des capacités d’investissement, ni du savoir-faire informatique de s'équiper de solutions indispensables à la gestion de la chaîne logistique et à sa réactivité.

 

Jean-François SERRA, Directeur de Creasoft51‘‘ Avec le SaaS, nous facturons nos clients en fonction du nombre d’écrans consultés ’’

Jean-François SERRA, Directeur de Creasoft51 présente la façon originale dont sa société facture ses clients. Il souligne également que les sociétés non éligibles au SaaS sont finalement peu nombreuses.

 

Evelyne RAYNAUD, Directeur Développement France et International, Directeur Produit chez a-SIS‘‘ Aujourd’hui le marché veut avoir le choix entre SaaS et Licence ’’

Evelyne RAYNAUD, Directeur Développement France et International, Directeur Produit chez a-SIS souligne le fait que modes SaaS et Licence ont chacun leurs propres avantages qu’il convient de bien considérer au regard de la problématique du client.

 

Fabrice MAQUIGNON, CEO de Wolters Kluwer Transport Services - Transwid‘‘ Le SaaS nous permet de mettre en place très rapidement l’exécution opérationnelle du transport, particulièrement génératrice de gains pour les chargeurs’’

Fabrice MAQUIGNON, CEO de Wolters Kluwer Transport Services - Transwide, insiste sur l'importance de contrôle de l'exécution opérationnelle du transport facilité par le SaaS.

 

Yvan KELLER, Directeur du Pôle Solutions de bp2r‘‘ La question à se poser est la suivante : a-t-on besoin d’un outil de gestion ou de production? ’’

Yvan KELLER, Directeur du Pôle Solutions de bp2r revient sur les différents modes existants (Licence, PaaS, IaaS et SaaS). Il présente les avantages et limites respectifs de chacun d'entre eux dans les domaines du WMS et du TMS.

 

Florian CIMETIERE, Directeur Marketing & Communication d’ITinSell‘‘ Avec le SaaS, le client s’affranchit des risques d’obsolescence de la solution ’’

Florian CIMETIERE, Directeur Marketing & Communication d’ITinSell présente les grands bénéfices du SaaS et insiste sur le fait que permettant une constante évolution, ce mode affranchit les clients des risques d'obsolescence.

 

Vincent LE BRIS, Responsable Grands Comptes France chez Transporeon‘‘ Avec le mode SaaS, les transporteurs , industriels ou distributeurs ont simplement besoin d’une connexion Internet pour accéder à nos solution ’’

Vincent LE BRIS, Responsable Grands Comptes France chez Transporeon explique comment le mode SaaS permet aux transporteurs, industriels et distributeurs de collaborer efficacement pour la gestion de leurs opérations de transport.


Contactez notre équipe