Newsletter Logistique, Transport et Supply Chain
  Pour suivre la publication de nouveaux articles / ressources, inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter FAQ Logistique

Focus extrait du Feuillet Environnement de TL&A, cabinet de conseil et bureau d’études dédié au secteur Transport / Logistique et au Développement durable.

Le Feuillet Environnement de TL&A
TL&A

Afin de mieux connaître le mode de fonctionnement des entrepôts sur le territoire national, une enquête du ministère chargé de l'écologie a été lancée auprès d'un échantillon d'entrepôts et de plates-formes logistiques de plus de 5.000 m², tous secteurs d'activité confondus.

L'enquête, menée de septembre à décembre 2011, a permis de dénombrer environ 3.100 entrepôts de plus de 5.000 m² de surface en activité en France métropolitaine au 31 décembre 2010 (hors silos agricoles et dépôts pétroliers ou chimiques).

Près de 60 millions de m2 en France

Ces entrepôts correspondent à une surface totale d'entreposage de 57,2 millions de m2. 90% de cette surface est dédiée à l'entreposage à température ambiante, 10% à l'entreposage frigorifique et 5% aux autres activités logistiques (crossdocking…).

Répartition en nombre des entrepôts en fonction de leur surface

Figure 1 : Répartition en nombre des entrepôts en fonction de leur surface


La taille moyenne s'élève à 18.500 m2. Les 10% les plus grands (ceux dont la surface est supérieure à 35.000 m²) représentent près de 40% de la surface totale.

Un peu moins d'un quart des entrepôts sont frigorifiques (720 sur plus de 3000).

Proportion en nombre des entrepôts frigorifiques en fonction de leur surface

Figure 2 : Proportion en nombre des entrepôts frigorifiques en fonction de leur surface

Des consommations énergétiques mais peu de productions

Tous les entrepôts consomment de l'électricité. Un peu moins de la moitié consomme du gaz et environ un sur cinq du fioul. Les entrepôts frigorifiques sont toutefois moins nombreux à consommer du gaz mais plus nombreux à consommer du fioul.

En outre, en matière d'énergie renouvelable, il apparait que plus les entrepôts sont grands, plus ils en produisent. En effet, 8% des entrepôts de plus de 20.000 m2 produisent une énergie renouvelable, contre seulement 2% pour ceux de moins de 10.000 m2. Dans près de deux cas sur trois, cette énergie renouvelable provient d'une pompe à chaleur et pour 38% de panneaux solaires.

Par ailleurs, seuls 2% des entrepôts (4% pour les frigorifiques) sont labellisés HQE (haute qualité environnementale).



Une localisation étudiée

Six entrepôts sur dix sont situés dans une zone logistique : ils représentent les deux tiers de la surface totale recensée. La part d’entrepôts en zone logistique est nettement plus élevée dans le secteur du transport et de l’entreposage (77%). En revanche dans les industries agro-alimentaires, seul un entrepôt sur quatre (28%) se situe dans une zone logistique, et moins d’un sur deux dans l’industrie (44%). Les entrepôts de plus de 35.000 m² sont aussi plus souvent en zone logistique (76%) et cette proportion atteint 87% dans les transports et l’entreposage.

Les trois quarts des entrepôts situés dans une zone logistique sont localisés dans une zone industrielle. Cette proportion atteint 100% pour les IAA et 87% pour l’industrie.

Dans le secteur des transports et de l’entreposage, elle s’élève à 71%. Pour ce secteur, les autres localisations notables sont les zones aménagées par les pouvoirs publics ou privés à vocation logistique (21%) et les zones portuaires ou fluviales (10%).

Une multimodalité encore à développer

La grande majorité des entrepôts n’est reliée qu’à la route (86%). 13% des entrepôts sont embranchés ferroviaire. Cette part atteint 40% pour les grands entrepôts, elle n’est que de 6% pour les plus petits. Ainsi, 25% de la surface d’entreposage est embranchée ferroviaire.

Un entrepôt sur cinq du secteur du transport et de l’entreposage est relié au réseau de chemin de fer contre un sur cinquante dans les IAA. Par ailleurs, très peu d’entrepôts sont reliés à la voie d’eau maritime (2%) ou fluviale (2%). Être relié à un mode de transport non routier ne signifie pas que cette potentialité soit réellement exploitée. Ainsi, sur les 14% d’entrepôts reliés au chemin de fer ou à la voie d’eau, seul environ un tiers gère au moins deux modes différents, soit 5% du total. Cette proportion atteint son maximum pour les grands entrepôts (14%).

Répartition des entrepôts par taille et par type d'embranchement

Figure 3 : Répartition des entrepôts par taille et par type d'embranchement

Un trafic PL fonction de la taille de l'entrepôt
En moyenne, les entrepôts génèrent environ cinq mouvements quotidiens de véhicules utilitaires légers (VUL) en entrée et en sortie. Les mouvements de poids lourds sont cinq fois plus nombreux.

Répartition en nombre de mouvement quotidien des poids lourds en fonction de la surface des entrepôts

Figure 4 : Répartition en nombre de mouvement quotidien des poids lourds en fonction de la surface des entrepôts

Le nombre de mouvements quotidiens de poids lourds augmente avec la taille de l’entrepôt. La situation est différente pour les VUL où le maximum est atteint pour les entrepôts de 10.000 à 20.000 m².

Les entrepôts et leur activité en 2010 - Commissariat général au développement durable - Service de l’observation et des statistiques - Juillet 2012.


Retrouvez tous les mois l’actualité réglementaire environnementale des secteurs du transport et de la logistique en vous abonnant au Feuillet Environnement édité par TL&A.


Ressources complémentaires

Questions/Réponses du Ministère sur les entrepôts
 

Questions/Réponses du Ministère sur les entrepôts

Le Ministère a élaboré des fiches répondant spécifiquement à des questions de professionnels sur l’application de la réglementation sur les entrepôts. Ces fiches, diffusées au travers des fédérations professionnelles mais non diffusées ailleurs, traitent aujourd’hui des mezzanines et de la détection incendie

 


La performance énergétique des bâtiments logistiques à la loupe
 

La performance énergétique des bâtiments logistiques à la loupe

D’après le groupe de travail du "Plan Bâtiment Grenelle", si l’on considère les activités logistiques de surface supérieure à 5.000m², le stock total de bâtiments construits entre 1980 et 2008 s'élève à environ 36 millions de m². Cependant, il n'existe pas de données recensant les surfaces d’entrepôts déjà existantes en 1980.

 

Contactez notre équipe