Newsletter Logistique, Transport et Supply Chain
  Pour suivre la publication de nouveaux articles / ressources, inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter FAQ Logistique

Focus extrait du Feuillet Environnement de TL&A, cabinet de conseil et bureau d’études dédié au secteur Transport / Logistique et au Développement durable.

Le Feuillet Environnement de TL&A
TL&A

L'Agence Européenne pour l'Environnement publie son rapport TERM 2012.

Dans le contexte du mécanisme de reporting sur les transports et l'environnement (TERM), l'Agence Européenne pour l'Environnement (AEE) publie chaque année un rapport qui évalue l'impact des transports sur l'environnement en Europe.


Qualité de l'air

Le rapport constate quelques améliorations en termes de qualité de l'air, bien que ces dernières puissent être en partie attribuées à la baisse de l'activité économique durant la récession. A mesure que le climat économique s’améliore, le rapport estime que les nouveaux objectifs de l'Union Européenne en matière de transports devraient œuvrer à réduire davantage les impacts sur l'environnement.

Malgré sa diminution au cours des vingt dernières années, la pollution atmosphérique reste un problème majeur dans de nombreuses zones européennes.

Les "normes Euro" pour les véhicules n'ont pas réussi à réduire les émissions de NO2 aux niveaux fixés par la réglementation, bien qu'elles se soient traduites par une amélioration importante de la qualité globale de l'air.
L'Agence rapporte que l'augmentation du transport de marchandise entraînerait également une dégradation de la qualité de l'air. L'augmentation des activités maritimes au cours de ces vingt dernières années ont permis de diminuer de 14% les émissions d'oxyde de soufre.

Le rapport précise que les personnes qui vivent près de routes très fréquentées en Europe restent particulièrement exposées à des niveaux excessifs de pollution atmosphérique. En 2010, 44% des stations de surveillance de la qualité de l'air en bord de route ont enregistré des taux nocifs de dioxyde d'azote (NO2), dépassant les limites légales. Le niveau de particules en suspension dans l’air (PM10) dépassait les limites pour 33% de ces sites.

Contribution du secteur des transports en pourcentage d'émission des polluants atmosphériques (NO2 et PM10), 2010 (Source : Agence européenne de l'Environnement)

Figure 1 : Contribution du secteur des transports en pourcentage d'émission des polluants atmosphériques (NO2 et PM10), 2010 (Source : Agence européenne de l'Environnement)



Consommation énergétique

L'AEE préconise à l'Europe de réduire davantage la consommation d'énergie par le secteur des transports, car en 2011 elle n'était inférieure que de 4,3% à son niveau maximum de 2007. La consommation d'énergie par les transports a été fortement influencée par les fluctuations de l'économie au cours de ces dernières années. La demande en transport de marchandises est particulièrement sensible aux fluctuations économiques. Après une chute brutale entre 2008 et 2009, elle a augmenté de 5,4% en 2010.


Consommation européenne d'énergie, répartie par poste de consommation et par carburant (Source : Agence européenne de l'Environnement)

Figure 2 : Consommation européenne d'énergie, répartie par poste de consommation et par carburant (Source : Agence européenne de l'Environnement)


Rendement des véhicules

Le rapport souligne que, depuis le milieu des années 1990, l'achat d'une voiture est de moins en moins coûteux en termes réels, tandis que les voyages en train et le transport de passagers par voie navigable sont devenus plus coûteux. Par ailleurs, le rendement des voitures neuves s’améliore. En moyenne, une voiture neuve vendue en 2011 avait un rendement supérieur de 3,3% par rapport à une voiture vendue l'année précédente.
Émissions de gaz à effet de serre

Afin d'atteindre les objectifs de l'Union Européenne, le secteur des transports doit réduire ses émissions de CO2 de 68% entre 2010 et 2050. Les émissions de gaz à effet de serre générées par les transports ont diminué de 0,4% entre 2009 et 2010, et les premières estimations montrent une diminution similaire de 2010 à 2011.


Bruit

Le rapport constate que dans les plus grandes villes d'Europe, la circulation expose trois habitants sur cinq à un niveau sonore nocif. À la campagne, 24 millions d'européens sont exposés à des nuisances sonores nocturnes dues au trafic routier. Ce problème peut affecter les gens tant sur le plan physique que psychologique.


The contribution of transport to air quality - TERM 2012

Agence européenne de l'Environnement : www.eea.europa.eu/

Retrouvez tous les mois l’actualité réglementaire environnementale des secteurs du transport et de la logistique en vous abonnant au Feuillet Environnement édité par TL&A.


Ressources complémentaires

Réflexe fluvial : la voie d'eau est l'avenir de la logistique
 

Réflexe fluvial : la voie d'eau est l'avenir de la logistique

Autrefois, la logistique était locale. Aujourd’hui, elle est internationale et la voie d’eau est une alternative complémentaire aux modes de transport routiers et ferroviaires. La France dispose de 8 500 km de voies navigables, dont 2 000 km à grand gabarit. « Le mode fluvial a considérablement évolué… », affirmait Patrick Lambert, directeur général adjoint de Voies Navigables de France, lors de la journée organisée avec l’ASLOG le 4 décembre 2007 à Lille, «… C’est un mode qui va encore beaucoup changer pour s’adapter aux attentes de ses clients ! ».

 


Guide pratique du transport multimodal
 

Guide Pratique du Transport MultiModal

En France, les flux de marchandises sont responsables de plus de 40 % des émissions de CO2 du secteur des transports et de plus de 10 % des émissions totales de la France (tous secteurs confondus). Alors que les émissions de CO2 baissent dans les industries et dans l’agriculture, elles augmentent dans le domaine du transport puisqu’elles ont progressé de 29 % depuis les années 90 (soit 0,5 million de tonnes par an).

 


Contactez notre équipe