Newsletter Logistique, Transport et Supply Chain
  Pour suivre la publication de nouveaux articles / ressources, inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter FAQ Logistique

Supply Chain Planet

Supply Chain Planet par Blandine BERGERET :

Après la création d'un journal interne dans la société où j'arborais la casquette de Demand et Supply Planning Manager, j'ai décidé d'étendre l'expérience et de créer mon site web, le Supply Chain Planet dédié, comme son nom l’indique, à la Supply Chain. Nouvellement, Directeur logistique à la Cégos, ma voie professionnelle évolue mais la passion de l’écriture est toujours présente.

Supply Chain Planet

Blandine BERGERET / Février 2012

Tels les mouchoirs, le papier ménage ou les couches, la palette de demain sera à usage unique. Après la palette bois, bleue ou rouge, après celle en plastique recyclable, la tendance pour 2012 sera la palette papier, réalisée à partir de carton ondulé-plié.

Ses avantages sont évidents. Grâce à son poids fortement allégé (de 3 à 4 fois moins que la palette en bois) et sa taille plus petite, la palette papier permet une économie importante des coûts de transport, sans pour autant énormément réduire la résistance de la palette puisqu’elle peut supporter jusqu’à 750 kg de marchandises. Normée IPPC (directive relative à la prévention et à la réduction intégrées de la pollution), la palette papier offre également l’avantage d’une sécurité accrue en termes de manutention et d’utilisation : pas d’éclat de bois et surface lisse.

Les économies générées peuvent être considérables (le groupe Ikéa a communiqué un montant de 150 millions d’euros par an sur les coûts de transport), mais les investissements en amont du projet le seront également. Si ce choix ne nécessite plus de flux de retour des palettes, puisque celles-ci seront recyclées sur site par le détaillant après leur utilisation, ce dernier devra néanmoins investir dans des presses à container carton, des engins de manutention spécifiques (hauteur moindre et écartement différent des palettes traditionnelles) ainsi que dans des racks adaptés (le carton, plus fragile, nécessite un support plus dense, avec l’ajout de lisses intermédiaires).



Aujourd’hui, la palette papier représente une part infime des marchandises transportées : 1% des volumes, contre 90 % pour la palette bois. Le choix de la palette papier est avant tout stratégique et orienté développement durable et, compte tenu des investissements liés, ne sera vraisemblablement réalisé uniquement par de grands groupes internationaux, en charge de volumétrie suffisante pour supporter l’amortissement à moyen-long termes des frais engagés. Cette solution innovante sera d’autant plus pertinente pour des transports où le poids de la palette bois vient largement impacter les coûts de transport, comme par exemple le transport en avion, où le moindre kilo compte, ainsi que dans le transport de marchandises ayant un faible rapport poids/volume.

Voir également les autres publications de Supply Chain Planet

Contactez notre équipe