Newsletter Logistique, Transport et Supply Chain
  Pour suivre la publication de nouveaux articles / ressources, inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter FAQ Logistique

Supply Chain Planet

Supply Chain Planet par Blandine BERGERET :

Après la création d'un journal interne dans la société où j'arborais la casquette de Demand et Supply Planning Manager, j'ai décidé d'étendre l'expérience et de créer mon site web, le Supply Chain Planet dédié, comme son nom l’indique, à la Supply Chain. Nouvellement, Directeur logistique à la Cégos, ma voie professionnelle évolue mais la passion de l’écriture est toujours présente.

Supply Chain Planet

Blandine BERGERET / Mars 2012

En 1950, en France, les trois quarts des marchandises étaient encore transportées par le train. Avec une part modale de l’ordre de 10 % (contre plus de 80 % pour la route), le fret ferroviaire en France est en déclin constant, bien loin derrière des pays comme l’Allemagne (33 %), l’Autriche (37 %) ou la Suisse (40 %).

Certains industriels français misent malgré tout sur ce transport, plus particulièrement en mode combiné. En effet, les contraintes du transport routier (hausse du gazole, avec son prix record début 2012, taxes poids lourds…) et l’influence de la vague verte donnent a priori gagnant l’avenir du transport combiné.

L’objectif, annoncé lors du Grenelle de l’environnement, de porter d’ici 2022 à 25 % le volume des marchandises transportées en mode alternatif (fluvial et ferroviaire), sera certainement difficile à atteindre, mais les initiatives en matière de transport combiné rail-route existent bel et bien, notamment dans l’agroalimentaire, avec des sociétés telles que Bel, Danone Waters ou Ferrero.

Le groupe Ferrero n’en est pas à son coup d’essai. Depuis 2005, le groupe utilise le transport rail-route pour acheminer pots de Nutella et Kinder Bueno entre son usine située à proximité de Rouen et la gare d’Avignon. Ce sont quatre à cinq caisses mobiles qui partent tous les jours et le résultat depuis 5 ans est éloquent. Les 5 à 7% des flux transportés en combiné, représentant 1 750 millions de km parcourus par voie ferrée, ont permis de supprimer de la circulation 2500 camions.

Le groupe Bel a, quant à lui, lancé en mars 2011 une opération pilote de transport combiné rail-route entre le terminal de Rennes et celui de Lyon. Deux fois par semaine, des caisses mobiles frigorifiques de Mini Babybel et Kiri sont expédiées par camion depuis les sites de production jusqu’au terminal rennais, puis elles sont acheminées par train jusqu’à Lyon, puis repartent en camion jusqu’au site logistique de Givors. Avec une prochaine étape, où le nombre d’expéditions hebdomadaires passera de 2 à 5, la société fromagère estime que ce projet multimodal va réduire de 60 % le trafic routier sur la liaison Bretagne-Rhône Alpes, soit la disparition de 260 camions sur nos routes et autoroutes et 130 000 km parcourus par voies ferrées.



Malgré ces initiatives, le rail est en général boudé par les chargeurs du fait de sa lenteur et d’un manque de fiabilité du fret SNCF, liés à la rigidité de la logistique ferroviaire et conduisant, entre autres, à des retards de livraison. Les axes d’amélioration cités sont l’interopérabilité des sillons entre opérateurs, la qualité des sillons attribués par RFF, la prise en compte des besoins de flexibilité des chargeurs ainsi que la modernisation des systèmes d’information.

Si les industriels investissent peu à peu la solution du ferroviaire en combiné, il ne faut cependant pas négliger le fait que la réussite de ce type de projets ne pourra passer que par la mobilisation concertée des élus locaux, des pouvoirs publics, de la SNCF… L’Engagement national pour le fret ferroviaire (ENFF), mis en place suite au Grenelle de l’environnement, propose un investissement global de plus de 7 milliards d’euros d’ici à 2020 pour supporter le fret ferroviaire. Ce programme d’actions touche des projets innovants (autoroutes ferroviaires, transport de fret à grande vitesse…) et des actions plus classiques (faciliter l’accès et les investissements en infrastructures ou définition d’un réseau orienté fret).

Voir également les autres publications de Supply Chain Planet

Contactez notre équipe