Les Dossiers Thématiques> Transport >Optimisation du Transport : outils et bonnes pratiques > Interview de Patrick CHAUVEL, Directeur Commercial chez GEOCONCEPT

Dossier sur l'optimisation du transport

  INTERVIEW

‘‘Dans le transport, la qualité de service rendu au client final est source de productivité pour l’entreprise’’ P. CHAUVEL, GEOCONCEPT

Patrick CHAUVEL, Directeur Commercial chez GEOCONCEPT

Interview de Patrick CHAUVEL, Directeur Commercial chez GEOCONCEPT
Réalisée le 12/06/2014 par Frédéric LEGRAS, Directeur du Portail FAQ Logistique dans le cadre du dossier thématique « Optimisation du transport : outils et bonnes pratiques ».



Votre société a lancé le concept de géoptimisation. En quoi cela consiste-t-il ?

Depuis 25 ans, Geoconcept combine traitement de données géographiques et solutions d’optimisation. C’est ce que nous appelons la géoptimisation.

Il s’agit d’intégrer intelligemment la dimension géographique dans les systèmes d’informations de nos clients.

  Autres contributions

Florian CIMETIERE, ITinSell
‘‘ Le transport ne doit pas constituer le maillon faible d’une enseigne e-commerce ! ’’

Jérôme BOUR, DDS Logistics
‘‘ La mutualisation du transport n’a de sens que si l’organisation de chacun des participants est claire et qu’elle est coordonnée efficacement par un pilote’’

Bruno LACOSTE, a-SIS
‘‘ On ne se lance pas dans une démarche TMS pour se faire plaisir, il convient avant tout de définir des objectifs financiers ’’

Mejdha ZAOUALI, ATI
‘‘ MAXIMATE permet d’optimiser les taux de chargement de 25 à 50% ’’

Henri BERINGER, Quintiq
‘‘ Une collaboration transport ouverte permet d’éviter les phénomènes de rigidité et de marge de sécurité qui s’additionnent ’’

Hervé FOURCADE, LPR
‘‘ La mutualisation du transport nous permet de proposer à nos clients une flexibilité et une qualité de service performantes ’’

Fabrice MAQUIGNON, WKTS
‘‘ Une nouvelle légitimité pour la solution TMS en mode SaaS, au delà de la réduction des coûts, la satisfaction clients !’’

Au-delà de la maîtrise de la technologie SIG (Système d’Information Géographique), le groupe a développé des expertises métiers pour les entreprises dans deux domaines spécifiques qui sont :

  • l’analyse géodécisionnelle aussi nommée géomarketing. Par le traitement de données géographiques et leur visualisation intelligente, nous apportons une aide à la prise de décision
  • l’optimisation des déplacements.

Notre groupe consacre plus d’un quart de son chiffre d’affaires à la Recherche & Développement dans ces domaines. C’est un effort très important dans la mesure où nous avons réalisé une croissance de 50 % sur nos trois derniers exercices.


Qu’apportent vos solutions à vos clients ?

Au niveau stratégie et organisation opérationnelle, nos solutions permettent de mieux coller aux marchés : implantation aux meilleurs endroits en fonction des produits et services fournis, optimisation de la couverture marché... Nos outils sont par exemple utilisés pour mener des études d’implantation d’entrepôts ou d’usines, définir la taille des installations sur ceux-ci, sectoriser les sites les uns par rapport aux autres, etc.

Ces analyses tiennent naturellement compte de l’adresse des clients et des temps de trajet nécessaires pour les atteindre, elles peuvent aussi intégrer les adresses des prospects en particulier pour les zones mal couvertes.

Au niveau exécution (gestion et suivi), nous proposons une solution d’optimisation des tournées de distribution, de collecte ou de prestation de services. Dans l’amélioration du delivery, il y a bien sûr une dimension de productivité. Dans la livraison locale, avec l’utilisation de nos logiciels, les temps de déplacement entre chacune des activités sont généralement réduits d’au minimum 15%.



Nos solutions permettent également d’affiner les plans en fonction de ce qui se passe réellement sur le terrain. En améliorant la précision des trajets et en s’intégrant avec les applications déjà déployées, il est possible d’offrir une meilleure qualité de service aux clients finaux.


Pouvez-vous illustrer ce point avec un exemple ?

Prenons l’exemple d’une commande pour laquelle, une quinzaine de jours avant la distribution, un créneau horaire de livraison est défini : cela pourra être une « plage matinée » entre 8h00 et 13h00.
La veille, l’outil est en mesure d’affiner cet intervalle. Le destinataire est alors informé que son colis arrivera le lendemain entre 9h00 et 11h00.
En début de journée, une fois la tournée débutée, un SMS peut ensuite être envoyé pour préciser que la livraison aura lieu entre 10h00 et 10h30.

Un tel système présente 2 avantages :

  • l’amélioration de la qualité du service au consommateur. Celui-ci sait mieux s’organiser. Il n’est plus bloqué chez lui sur une longue plage de temps.
  • dans le même temps, la société va optimiser son taux de delivery. En effet, une des problématiques fréquemment rencontrée par les entreprises est celle de l’absence du destinataire au moment de la livraison.

En intégrant, avec toutes les données modernes, la dimension du déplacement dans la tournée, il est donc possible de définir des créneaux plus précis et d’en informer le client.


Vous proposez 2 solutions de planification / optimisations de tournées. Présentez-les-nous brièvement.

La 1ère est TourSolver. Elle concerne la planification pure et dure. Une fois réalisée, celle-ci est déchargée dans un système de gestion opérationnelle du transport ou d’activité.

Il s’agit d’une solution « step less » : en fonction des flux à assurer et des contraintes associées, une solution optimisée est renvoyée à l'outil utilisé pour suivre les opérations de transport.

La seconde est Opti-Time, développée il y a une dizaine d’années. C'est une solution de gestion des plannings capable d’enregistrer au fil de l’eau l’évolution de la planification, y compris jusqu’à sa réalisation. Il devient alors possible d’interagir avec les autres composantes du Système d’Information au fur et à mesure de la survenance des événements.

Pour certaines de nos références, en particulier pour la gestion des activités commerciales, domaine dans lequel nous sommes leader, il y a une dimension de rendez-vous, d’intégration de modification du planning qui est présente.

L’expertise métier que nous avons développée nous permet de réfléchir avec le client de manière globale pour l’aider à déterminer où il peut améliorer le service rendu au consommateur quelle que soit la solution retenue.


Quelles sont les contraintes qu’il convient de prendre en compte pour optimiser ses tournées de distribution ? Comment votre solution TourSolver les intègre-t-elle dans la planification des livraisons ?

Les contraintes sont en fait extrêmement diverses. Il est donc compliqué de vous répondre de manière exhaustive. Néanmoins, je peux vous citer les principales.

D’abord, les premières concernent les limites physiques des transports : le poids, le volume, les quantités (équivalents de palette, etc.).

Ensuite, certaines ont trait aux itinéraires et peuvent être imposées (par exemple l’impossibilité de faire passer de la matière dangereuse, la limitation d’accès sur certaines rues, etc.) ou issues de décisions propres à l’entreprise (éviter les péages, etc.). En outre, nous intégrons naturellement des données statistiques de circulation pour déterminer les meilleures tournées et en estimer les durées.

D’autres sont liées à la gestion des horaires. D’une part du côté des ressources (les camions et les chauffeurs) avec en particulier les horaires de travail, la législation du transport, les nuitées et les heures supplémentaires, etc. D’autre part du côté des clients finaux, avec les créneaux à respecter.

Les utilisateurs peuvent également souhaiter l'application de règles de gestion visant à introduire des durées de distribution minimum de manière à limiter le nombre de petites tournées et à améliorer les taux de remplissage des moyens.

Enfin, il peut exister des contraintes plus spécifiques à certaines activités comme :

  • la nécessité d’allouer des ressources précises à certaines destinations. Cela peut par exemple concerner les objets lourds à encombrement réduits pour lesquels, en cas d’absence d’ascenseur à destination, il conviendra d’affecter 2 livreurs sur la tournée. Cette contrainte associée au moyen peut également être liée à l’équipement du camion.
  • la gestion des autorisations d’accès des chauffeurs aux sites (clef, habilitation, badge, etc.) en B2B. Seules certaines ressources peuvent alors être considérées pour effectuer ces activités.

De manière générale, la 1ère qualité de TourSolver tient à sa facilité d'usage. L’intégration des contraintes y est en particulier très simple.
La solution peut se déployer très facilement y compris dans de toutes petites entreprises. Nous avons ainsi énormément de transporteurs qui assurent une distribution locale avec 3 ou 5 camions. C’est clairement un facteur de différenciation par rapport à nos confrères.


Dans le cas d’un grand nombre de contraintes à gérer, combien de temps met le logiciel à tourner avant de pouvoir proposer une solution ?

Le temps de traitement dépend en effet des contraintes mais également des volumétries concernées voir des secteurs limités ou forcés si l’activité le nécessite. On va d’une à quelques dizaines de minutes. Pour la plupart des clients au niveau des agences ou des dépôts, on est très souvent inférieur à l’heure.

Cela dépend également du moment où il est exécuté. Le temps de traitement est en effet paramétrable. Par exemple, si l'utilisateur décide de lancer l’optimisation la nuit, il n’est pas confronté à des impératifs et il est alors possible de laisser tourner la solution plus sur une durée plus longue, c'est-à-dire d’intégrer plus d’éléments. S'il dispose de moins de temps, on va découper le problème pour avoir des délais plus courts.


Sur quels leviers, les transporteurs peuvent-ils encore jouer pour améliorer leur compétitivité ?

La qualité de service au client évoquée en début d’entretien réduit considérablement les cas de livraisons ne pouvant aboutir du fait de l’absence du destinataire. Elle constitue donc, selon moi, un des leviers auquel on ne pense pas forcément en première analyse mais qui vient pourtant sensiblement renforcer la compétitivité des sociétés.

Au-delà du côté opérationnel, un autre levier plus organisationnel est très important. En phase de réflexion sur l’intérêt d’investir dans un moyen, des outils comme les nôtres permettent de reprendre les historiques de flux et de simuler ce qu’aurait donné une solution intégrant cette nouvelle ressource. Il est alors possible de se rendre compte si l’investissement est justifié, c'est-à-dire comment il contribuerait à optimiser l’activité.

Ce qui est possible pour un nouveau moyen, l’est également pour une ouverture d’implantation, une taille d’installation, une sectorisation ou le transfert de ressources d’un site sur un autre.


Bio Express

Patrick CHAUVEL est Directeur Commercial chez GEOCONCEPT.Il dispose en outre d’une longue expérience dans le domaine de la gestion de tournées et de la planification du transport (personnes ou biens) et des outils de CRM.

Site internet de GEOCONCEPT : www.geoconcept.com


Contactez notre équipe