Dossiers Thématiques > Innovation > Innovation Logistique (2013) > Interview de Marc DALBARD, Responsable Marketing chez PTV Group

L'innovation au coeur de la logistique - FAQ Logistique

  INTERVIEW

‘‘Nous avons mis au point un système de calcul de péages différencié en fonction de la date à laquelle doivent s’opérer les transports’’ M.DALBARD, PTV Group

Marc Dalbard

Interview de Marc DALBARD, Responsable Marketing chez PTV Group
Réalisée le 28/03/2013 par Frédéric LEGRAS, Directeur du Portail FAQ Logistique à l’occasion de SITL 2013.



A l’occasion du salon SITL, PTV Group a remporté le Prix de l’innovation logistique 2013 dans la catégorie "Meilleure Innovation Produit" pour sa fonctionnalité de calcul « scénarios de péages et d’écotaxe ». Présentez-nous cette innovation.

Il s’agit d’une fonctionnalité de calcul de péages (et de facto d’écotaxe) qui est déjà intégrée en standard dans nos 3 principaux produits logiciels. A savoir :

  • Notre outil de distancier (PTV Map&Guide),
  • Notre logiciel d’optimisation de tournées (PTV Smartour)
  • Nos composants cartographiques (PTV xServer) à disposition des éditeurs de TMS, de grands groupes de transport, des SHT (Société Habilitée de Télépéage)et dernièrement de la bourse de fret B2Pweb.

Remise des prix SITLDepuis 2 ans, nous avons mis au point un système de calcul de péages différencié en fonction de la date à laquelle doivent s’opérer les transports.

Nous sommes ainsi en mesure de calculer :

  • un itinéraire à la date du jour avec coûts de péage actuels
  • le même itinéraire à une date postérieure au 1er octobre (NDLR : date prévisionnelle de mise en place de l’écotaxe) avec coûts de péages et de taxes applicables à partir de l’entrée en vigueur de l’écotaxe.

Nous fournissons ainsi à nos clients une solution qui leur permet de faire une simulation d’écotaxe sur toutes les liaisons sur lesquels ils opèrent.

En Allemagne (NDLR : pays de la maison mère de PTV Group), il existe déjà une taxe équivalente (le LKW MAUT) dont le calcul est intégré à nos logiciels PTV Map&Guide depuis l’introduction de cette taxe (janvier 2005).

PTV Group a donc clairement une légitimité dans ce domaine. Le calcul des coûts est d’ailleurs au cœur des fonctionnalités que nous offrons au marché.



  Autres contributions

Arnaud ACHER, Nov@log
‘‘La logistique est un bon terrain de jeu pour expérimenter de l’innovation !’’

Alain BUSSOD, Savoye
‘‘Intelis® répond aux besoins d’évolutivité de nos clients’’

Philippe VERNE, Fives Cinetic
‘‘Cit’e-drive®, est la transposition de solutions éprouvées et pour lesquelles nous bénéficions d’une expérience significative’’

Jérôme BOUR, DDS Logistics
‘‘L’Internet des objets devrait dans le futur avoir un impact très important dans le domaine du transport’’

Christian HUBERT et Stéphane BRUNEL, Komoto
‘‘Notre solution Ketra permet de réduire les temps d’intégration’’

Florent BOIZARD, Hardis
‘‘Avec la radio fréquence graphique, la formation des opérateurs n’est plus nécessaire’’

A lire également

Cela fait déjà plus d’un an que vous intégrez l’écotaxe…

La fonctionnalité est basée sur ce que nous appelons des « scénarios de péage ». Pour chaque péage européen, un scénario est créé. Le scénario est appelé en fonction de la date de transport.

Sur une trentaine de pays sur lesquels nous collectons directement les données de péage, nous avons établi près de 90 scénarios en fonction des dates de mise en place, qu’il s’agisse de création, d’extension ou simplement de mise à jour.

Pour l’écotaxe nous avons mis en place la v.1 du scénario il y a un peu plus d’un an. La dernière version en date est sortie cet automne et correspondait déjà à la v.7. Au mois de mai, nous devrions en sortir une 8ème après la tenue des dernières discussions à l’Assemblée Nationale et la parution des derniers textes législatifs. Il sera aussitôt mis à disposition de nos clients.


Comment les utilisateurs de PTV Map&Guide utilisent-ils cette fonction ?

En fonction des profils des clients, de leurs contraintes et impératifs, nous leur proposons de maîtriser l’impact de l’écotaxe par la proposition de différents itinéraires. Nous sommes en mesure de jouer sur un certain nombre de paramètres qui permettront de coller au plus près des stratégies transport de nos clients.

A partir de là, nous pouvons simuler plusieurs itinéraires et laisser l’utilisateur arbitrer pour trouver l’itinéraire qui convient le mieux.

Il s’agit donc d’un outil d’aide à la décision. Nous proposons en particulier l’équivalent d’un equalizer pour pondérer les différents types d’axes routiers (autoroutes, nationales, routes à péage, routes ecotaxées, etc.). Un curseur permet d’affiner les différents réglages. En fonction des sensibilités sélectionnées, le logiciel propose une nouvelle solution avec les coûts associés (distance, temps de conduite, péages,coûts totaux, etc.).

Depuis déjà un an, certains de nos clients utilisent cette fonctionnalité sur notre solution PTV Map&GuideNous sommes ainsi en mesure de scénariser différentes stratégies de transport.

Le montant d’écotaxe payé par le transporteur variant également en fonction du type de véhicules (gabarit, nombre d’essieux, performance euro, etc.), nous modélisons les types de véhicules qui peuvent également être personnalisés par l’utilisateur.

Une fois la stratégie d’itinéraire définie, les trajets sont simulés en fonction des profils de véhicules. Par itération, l’utilisateur pourra ainsi minimiser l’impact de l’écotaxe pour son entreprise.


A qui s’adresse cette fonctionnalité ?

Depuis déjà un an, certains de nos clients utilisent cette fonctionnalité sur notre solution PTV Map&Guide.

De même, nous avons signé des contrats pour nos composants PTV xServer avec les 3 plus grosses SHT à savoir AS24, Axxès et Eurotoll. Les SHT utilisent les moteurs PTV xServer dans les outils de simulation de l’écotaxe pour leurs clients.

Avec notre gamme de produits, nous nous adressons également à toutes tailles de transporteurs avec des solutions différentes mais qui toutes intègrent cette fonctionnalité.
Aujourd’hui, nous équipons ainsi environ 5.000 transporteurs en France.

On note enfin l’apparition d’une nouvelle clientèle de nos produits. Il s’agit d’industriels chargeurs qui peuvent ne pas disposer de leurs propres véhicules mais qui face à cette répercussion de l’écotaxe veulent savoir combien leurs transporteurs vont réellement payer.


Quels retours sur investissement peuvent espérer vos clients ?

Un PTV Map&Guide dekstop installé sur un PC avec une carte France est commercialisé à moins de 800 €. Nous proposons également une version accessible par Internet à 49€ / mois.
Les retours sur investissement liés aux économies de kilomètres ou d’écotaxe sont donc très rapides.

Pour des solutions plus lourdes construites sur mesure, le calcul sera différent. Les solutions qui peuvent atteindre plusieurs dizaines de milliers d’euros sont adaptées à des tailles de flottes beaucoup plus importantes. Pour des chargeurs dont les budgets de transport atteignent plusieurs centaines de millions d’euros, là encore le retour sur investissement peut être rapide.


Chez PTV Group comment favorisez-vous concrètement les processus d’innovation ?

Chez un éditeur de logiciel, il y a deux axes : celui de l’écoute du marché et celui de la technologie.
Nous écoutons donc ce que nous disent nos clients et ce que recherchent les prospects.

Nous procédons également à une veille des évolutions réglementaires à l’instar de ce que nous avons fait pour le sujet de l’écotaxe.
Dans ce cas, nous avons décidé de ne pas attendre que nos fournisseurs de cartes nous fournissent l’information mais au contraire de numériser le réseau en fonction des cartes du Ministère. Cela nous a permis d’être les premiers en France sur le sujet de l’écotaxe pendant plus d’un an, et d’aider ainsi nos clients à en anticiper l’impact.

De manière générale, notre entreprise est orientée vers l’innovation et est prête à mettre en oeuvre les moyens pour apporter la meilleure solution. On l’a vu avec la nouvelle génération de logiciels d’optimisation de tournées PTV Smartour lancée il y a un an et demi. L’investissement se chiffre en dizaines d’années-homme. C’est d’ailleurs un processus continu qui ne s’arrête pas une fois le produit commercialisé.


Que peut-on attendre dans les prochaines années en terme d’innovation dans les secteurs transport et logistique ?

Il est souvent très difficile de pouvoir a priori décliner sous forme de catalogue les technologies qu’il faudra utiliser. Au sein de notre pôle de compétitivité, nous commençons par décrire les services que doit rendre la technologie et ensuite nous travaillons sur la technologie qui rend le mieux le service.

Très souvent, dans l’approche industrielle et technologique, les acteurs ont tendance à d’abord vouloir développer une technologie puis à déterminer ensuite si celle-ci serait applicable à la logistique. Comme je l’ai déjà expliqué, nous sommes plutôt dans la démarche inverse.

Pour moi, les innovations émergentes concerneront les systèmes d’informations, la traçabilité des flux et l’interopérabilité des systèmes.

De même, il existe des solutions à concevoir dans les domaines de la sûreté et de la sécurité des flux (en particulier aux niveaux réglementaires et juridiques). Par exemple dans le collaboratif et la mutualisation, il convient de résoudre les questions suivantes : à qui appartient la donnée ? Qui a le droit d’y accéder ? Etc … Ceux sont souvent les conditions juridiques plus que la technologie qui peuvent freiner le développement d’un projet par manque de définition d’un cadre précis.

Autre domaine : le cycle de vie et le développement durable. Il conviendra de plus en plus de considérer un produit de sa conception jusqu’à son recyclage, ce qui inclut la reverse logistique (logistique des retours et du traitement des déchets). Tout cela doit se penser de manière globale. On peut ainsi imaginer concevoir des packagings un peu plus chers au départ mais qui en termes de recyclage coûteront 10 à 20% moins chers. C’est déjà par exemple le cas en chimie. Pour le transport de matières dangereuses, il est obligatoire de prévoir un recyclage de l’ensemble des packagings qui auront été en contact avec le produit. Une mauvaise conception du packaging à l’origine peut ainsi coûter extrêmement cher à l’arrivée.

Souvent cet aspect des choses n’est vu qu’une fois que le problème se pose au lieu d’être considéré au moment de la conception du produit. Cela plaide beaucoup pour la logistique intégrée. Il faut que dès l’étape de conception des produits par le service marketing, on puisse intégrer les contraintes logistiques (tailles des palettes et des conteneurs, etc …).


Bio Express

Marc DALBARD rejoint Loxane en 2005 au moment de la fusion avec PTV pour organiser cette fusion au niveau produit. Il avait auparavant participé au lancement dans les nouvelles technologies de la société Infotrafic. Il est désormais en charge du marketing produit de l’éditeur et des relations avec la maison mère allemande.

Site Internet de PTV Group : www.ptvgroup.com


Contactez notre équipe