Actualité > Equipementiers > SÉCURITÉ ET EFFICACITÉ MAXIMALES : KÄSSBOHRER PRESENTE LE DIGITAL TRAILER CONTROL

KÄSSBOHRER


Goch, le 29 septembre 2016

Au cours de la 66e édition de l’IAA de Hanovre qui s’est tenu entre le 22 et le 29 Septembre, Kässbohrer, constructeur allemand de semi-remorque, a présenté le système DIGITAL TRAILER CONTROL (DTC) d’unité digitale de contrôle de la remorque installée à bord du modèle K .SSK 60 de citerne à basculement.

L'unité DTC est conçue pour maximiser la sécurité des conducteurs et des opérateurs, en centralisant la commande mécanique des différents équipements de la semi-remorque au sein d’un boîtier numérique de contrôle, lui-même télécommandé depuis une application mobile compatible iOS et Android.

Le système DTC a été nommé au Trailer Innovation 2015, au cours de la précédente édition du salon IAA en 2014.

Le système DTC a été nommé au Trailer Innovation 2015, au cours de la précédente édition du salon IAA en 2014.

Le principal atout du DTC consiste à minimiser les risques d'accidents du travail qui génèrent un coût important en termes de santé et de productivité, sans oublier les coûts administratifs. Il respecte les suggestions de l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, selon laquelle les espaces et conditions de travail extérieurs doivent être organisés de manière à éviter tous risques de blessures. Ainsi, le DTC peut être implémenté comme un outil de prévention des accidents et accompagne l'utilisateur dans une conduite plus sûre.


Principe de fonctionnement

L'interface DTC a deux écrans principaux : l'écran de contrôle et l'écran d'information.

Comme son nom l’indique l'écran de contrôle permet à l'utilisateur de contrôler diverses fonctions de la semi-remorque à distance de sécurité, y compris l’éclairage, la soupape de ventilation, la pompe, la benne, l’essieu de levage, l’aide à la traction, etc.

En opérant ces fonctions à l'aide d'un seul écran, l'opérateur gagne un temps précieux. Il évite les risques de blessure liés à une chute puisqu’il ou elle n’a plus besoin de monter dans le véhicule pour l'ouverture ou la fermeture des vannes de la citerne par exemple.

D'autre part, l'écran d'information du DTC centralise l’ensemble des informations de la semi-remorque sur un seul écran, y compris la charge par essieu ou celle de la 5e roue, la pression du réservoir, la distance parcourue, la pression de l'air, la tension du système, l'usure des freins et l’angle d'inclinaison latérale de la semi-remorque. Le système avertit le conducteur lorsque la charge dépasse les limites de sécurité autorisées, indique la nécessité de remplacer les plaquettes de frein et empêche le basculement si l'angle d'inclinaison est supérieur aux limites de sécurité.

Le DTC est conçu pour être utilisé sur tous les autres types de semi-remorques, via un reparamétrage de l’interface sans aucun équipement supplémentaire.


A propos de Kässbohrer :

"INGENIERIE" Depuis 1893

En 1893, lorsque Karl Kässbohrer fonda sa Wagenfabrik à Ulm, il redéfinit ce que l'ingénierie des remorques pouvait accomplir. Aujourd'hui, parce Kässbohrer est restée fidèle à sa philosophie depuis 120 ans, les produits sont utilisés dans plus de 55 pays et se déclinent dans une gamme très large.

Dédiée à une amélioration continue avec des processus de travail très évolués, Kässbohrer conçoit et fabrique des solutions pour les remorques en adoptant une conception allégée et les principes de qualité en considérant le coût total de propriété.

Aujourd'hui, Kässbohrer assure sa production dans 3 installations différentes : en Allemagne, en Russie et en Turquie. Elle possède la plus large gamme de produits, proposant à ses clients les solutions de transport adaptées, des remorques à silos aux réservoirs de bitume, châssis de containers, remorques surbaissées et curtainsider.



FAQ logistique est un média relayant les actualités des secteurs transport, logistique et supply-chain. Les communiqués de presse publiés sur FAQ Logistique ne sont pas rédigés par nos équipes mais directement par les sociétés qui souhaitent les diffuser sur notre site.

FAQ logistique ne peut donc en aucun cas être considéré comme responsable de leurs contenus. Pour toute question relative à un communiqué, nous vous invitons à vous rapprocher directement de la société concernée.



Contactez notre équipe