Actualité > Prestataires > Nestlé, PepsiCo, STEF, TRI-VIZOR et BABM Lauréats du Trophée CO3 pour le meilleur projet européen de collaboration horizontale

Publication de CP
Trouvez un transporteur ou un prestataire logistique
Newsletter FAQ Logistique

L'un des premiers exemples de réussites de partenariat logistique entre deux industriels concurrents

Bruxelles - 10 juillet 2014

PepsiCo, Nestlé, STEF, BABM et TRI-VIZOR ont le plaisir d'annoncer avoir remporté le 1er Prix décerné par le jury pour le Best European Horizontal Collaboration Projet (meilleur projet européen de collaboration horizontale), lors de la conférence de clôture du consortium de recherche “Collaborative Concepts for Co-modality (C03) » (Concepts Collaboratifs pour la Co-modalité). La remise des prix a eu lieu le 28 mai dans les locaux du Network Supply Innovation Centre de Procter & Gamble à Bruxelles, en présence de plus de 110 décideurs européens du domaine de la supply chain.

De gauche à droite: Prof. Alan Waller (Président du jury de CO³), Christian Dooms (STEF), Dr. Silvia Rossi-Tafuri (attaché de communication CO³), Sven Verstrepen (TRI-VIZOR), Dirk ‘t Hooft (CO³ project leader).

Avec leur projet mis à l'honneur, Nestlé et PepsiCo ont combiné l'entreposage, le co-packing et la distribution de leurs produits alimentaires frais et réfrigérés vers leurs clients distributeurs en Belgique et au Luxembourg. STEF a été choisi par Nestlé et PepsiCo comme prestataire commun de services de logistique. BABM, initiateur du projet, a confié à TRI-VIZOR le rôle de «mandataire indépendant» pour garantir la neutralité de cette opération commune et le respect des règles sur la concurrence. Grâce à cette consolidation et à la synchronisation proactive d'une partie des chargements de Nestlé et de PepsiCo, la collaboration horizontale ainsi créée a obtenu des gains importants sur les coûts et, plus important encore, réduit ses émissions de CO2.

Ce partenariat crée des gains en termes de coûts et d'amélioration de qualité de service pour les clients distributeurs. L'ensemble des gains tirés de ces synergies sont répartis selon une formule de partage équitable, qui permettra à d'autres industriels de produits alimentaires frais et réfrigérés de rejoindre facilement la collaboration dans un avenir proche.

Le contexte

Les fabricants de biens de grande consommation ont généralement des flux logistiques qui ne permettent pas de livrer en camions complets leurs grands clients, des plateformes de la grande distribution. Comme beaucoup de fabricants de produits de grande consommation concurrents ont les mêmes centres de distribution pour destination, la collaboration horizontale semble être une option intéressante pour ces industriels. Récemment, de nombreuses tentatives de collaboration horizontale ont été lancées par des entreprises différentes, mais l'absence d'un cadre juridique standard et la crainte des lois antitrust ne permettaient pas de trouver des solutions stables à long terme. Cela a renforcé la demande pour mettre en place, sur le marché, un cadre juridique et opérationnel standard en matière de collaboration horizontale. Le Consortium CO3 (www.co3-project.eu), financé par l'UE, a été fondé pour aider à créer et à normaliser un tel cadre et pour accompagner l'émergence de solutions à long terme en matière de collaboration horizontale, sans crainte d'entrer en conflit avec les lois antitrust.

Le projet

Ce projet a démarré au début de 2010, quand un certain nombre de membres de BABM ont identifié la nécessité d'une collaboration accrue dans la distribution de produits frais et réfrigérés et a engagé TRI-VIZOR comme représentant fiduciaire indépendant pour accompagner le processus. Le feu-vert opérationnel au réseau collaboratif entre Nestlé et PepsiCo a été donné au deuxième trimestre de 2012. Les étapes suivantes ont bénéficié du soutien du CO3.

Un élément très important de cette collaboration horizontale était de tenir compte des lois anti-trust. Nestlé et PepsiCo étant concurrents, le respect de la législation anti-trust était un élément crucial. Tant les détails sur les coûts que les dates de livraisons ne pouvaient pas être partagés par les deux parties. Cette information ne pouvait être communiquée par BABM (le représentant fiduciaire légal) et TRI-VIZOR (le représentant fiduciaire logistique). L'ensemble du processus a été suivi de près par un avocat externe spécialisé et par les départements juridiques de PepsiCo et de Nestlé.

Dans son entrepôt pour produits frais sous température contrôlée à Saintes (près de Bruxelles), STEF prend actuellement en charge 220 références et 21.000 tonnes pour l'ensemble Nestlé-PepsiCo. 112 clients sont livrés dont 20% sont des destinataires communs. Ces clients communs représentent plus de 90% du volume total des livraisons, ce qui crée d'importantes synergies en transport et logistique.

Les prochaines étapes

Pour générer encore plus de synergies logistiques, la prochaine étape sera de transformer le partenariat actuel en un cluster ouvert pour l'entreposage et la distribution de produits frais et réfrigérés, cluster dans lequel les chargeurs compatibles seront les bienvenus.

Une fois ce cluster collaboratif mis en place avec succès, il devrait attirer d'autres entreprises alimentaires et voir les volumes augmenter selon un effet « boule de neige ». Ce serait tout à l'avantage des entreprises participantes et des prestataires logistiques.


Le Trophée CO3

Le projet, qui a pris plus de 2 ans à mettre en place, est l'un des premiers exemples réussis de "co-opétition" ou de coopération horizontale entre deux industriels concurrents.

Le 1er Prix a été remis par Alan Waller, président d'ELUPEG (www.elupeg.com) et professeur invité en International Supply Chain Management à l'Université de Cranfield, au nom d'un jury de professionnels constitué de représentants de Philips, Agfa-Gevaert, Tata Steel, Mondelez International et de l'Association Européenne de Logistique (www.elalog.eu). Le jury a salué la volonté de PepsiCo, Nestlé, BABM et TRI-VIZOR de sortir des sentiers battus et de mettre en œuvre des solutions innovantes en matière de collaboration horizontale, plutôt que des concepts de groupage traditionnels offrant des synergies limitées.

La cérémonie de remise des prix a été conclue par M. Joost de Bock, représentant de la Commission européenne, qui a félicité les nominés pour leur rôle de pionniers dans l'amélioration de l'efficacité et la durabilité de la logistique et du transport par une collaboration horizontale et le regroupement de flux de marchandises. La Communauté Européenne encourage les chargeurs et les prestataires de services de logistique à avancer dans cette direction en recourant aux meilleures pratiques innovantes comme le recours à des mandataires/chefs d'orchestre neutres, le partage transparent des gains et les accords juridiques multilatéraux.

CO3 (www.co3-project.eu):
Collaborative Concepts for Co-modality (CO3) ou Concepts Collaboratifs pour la Co-modalité (CO3) est un programme de recherche européen sur la collaboration horizontale financé par le 7ème Programme Cadre pour la Recherche et l'Innovation. Son objectif est de rendre le marché de la logistique européenne plus innovant, concurrentiel et durable en favorisant la collaboration horizontale.

A propos de STEF

STEF est le spécialiste européen de la logistique du froid pour tous les produits agroalimentaires et thermosensibles. Notre mission est de créer un lien sécurisé entre l'industriel et les points de vente. Le groupe exerce et conjugue tous les métiers du transport, de la logistique et des systèmes d'information pour tous les flux sous température contrôlée (-25°C / +18°C). Le groupe est présent dans 7 pays européens (Belgique, Espagne, France, Italie, Pays-Bas, Portugal, Suisse) et en Tunisie. Il s'appuie sur 15 500 collaborateurs et des moyens techniques spécifiques : 235 plates-formes ou entrepôts et plus de 4 000 ensembles routiers dont la moitié est détenue en propre. STEF a réalisé au 31 décembre 2013 un chiffre d'affaires cumulé de 2 633,1 M€.



FAQ logistique est un média relayant les actualités des secteurs transport, logistique et supply-chain. Les communiqués de presse publiés sur FAQ Logistique ne sont pas rédigés par nos équipes mais directement par les sociétés qui souhaitent les diffuser sur notre site.

FAQ logistique ne peut donc en aucun cas être considéré comme responsable de leurs contenus. Pour toute question relative à un communiqué, nous vous invitons à vous rapprocher directement de la société concernée.



Contactez notre équipe